Bilan

Monsanto reste "ouvert" à une fusion avec Bayer

Monsanto demande à Bayer de relever son prix initial, le groupe allemand de son côté ne veut pas proposer une meilleure dot sans avoir bien évalué l'activité de sa cible.

M. Grant ne dit cependant pas si Monsanto va finalement donner accès à ses livres de comptes et à des informations détaillées sur ses activités à Bayer.

Crédits: AFP

Le spécialiste américain des OGM Monsanto a répété mercredi rester "ouvert" à une fusion avec son rival allemand Bayer, qui est prêt à débourser 62 milliards de dollars pour créer un géant mondial du secteur.

"J'ai été personnellement en discussions ces dernières semaines avec le management de Bayer (...) Nous reconnaissons la valeur potentielle que ce type de mariages peut créer et qu'ils accélèrent l'innovation et donnent plus de choix aux agriculteurs sur un grand nombre de cultures, dans de nombreuses régions et sur des pratiques agricoles", a déclaré Hugh Grant, le PDG du groupe américain, cité dans un communiqué en marge de la publication des résultats trimestriels.

Et de poursuivre: "C'est pourquoi nous restons ouverts et continuerons à prendre part à un dialogue constructif (avec Bayer) pour atteindre des options stratégiques garantissant de la valeur".

M. Grant ne dit cependant pas si Monsanto va finalement donner accès à ses livres de comptes et à des informations détaillées sur ses activités à Bayer, qui le réclame depuis des jours.

Les discussions entre les deux groupes sont en effet dans l'impasse: d'un côté Monsanto demande à Bayer de relever son prix initial, le groupe allemand de son côté ne veut pas proposer une meilleure dot sans avoir bien évalué l'activité de sa cible.

Bayer fait par ailleurs face à un nouvel obstacle: le renchérissement du dollar face à l'euro, suite au vote britannique en faveur de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne (Brexit).

La hausse du billet vert suggère que le groupe allemand va devoir s'endetter un peu plus qu'il ne le prévoyait s'il veut acquérir Monsanto, avec le risque de voir sa note de solidité financière abaissée par les agences de notation, selon les analystes.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."