Bilan

Mikron renonce à la vente de ses sites à Berlin et en Lituanie

Mikron a renoncé à la vente au fonds d'investissement Callista Private Equity de ses sites à Berlin et Kaunas en Lituanie "en raison de divergences d'opinion dans la mise en oeuvre de la transaction prévue", a annoncé lundi le fabricant biennois de machines de précision.

Le groupe suisse va donc redimensionner le site de Berlin sous sa propre direction et continuer à diriger celui de Kaunas.

Crédits: Keystone

Les deux sociétés ont "convenu d'un commun accord" de renoncer à l'opération dévoilée début juillet, a précisé Mikron dans un communiqué, sans apporter plus de précision sur les divergences avec l'acquéreur allemand.

Le groupe suisse va donc redimensionner le site de Berlin sous sa propre direction et continuer à diriger celui de Kaunas. Aucun coût de restructuration ne sera imputé au second semestre.

Les deux sites, qui emploient au total quelque 70 personnes, sont exclusivement actifs pour l'industrie automobile qui a été mise à rude épreuve pendant la pandémie de coronavirus.

La direction s'attend néanmoins à enregistrer en deuxième partie d'année une perte au niveau du résultat d'exploitation (Ebit) du même niveau que celle subie au premier semestre (-5,7 millions de francs hors coûts de restructuration).

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."