Bilan

Migros a vu son bénéfice s'envoler en 2020, porté par les cessions

Migros a vu son bénéfice décoller en 2020 suite aux cessions des grands magasins Globus et du centre commercial Glattzentrum. Pour 2021, il s'attend à une "évolution positive de ses activités stratégiques".

Crédits: DR

Le géant orange a enregistré un bénéfice de 1,76 milliard de francs en 2020, porté par des éléments non récurrents liés à la cession de Globus, dont les immeubles de l'enseigne, et du centre commercial Glattzentrum de Wallisellen. En excluant ces effets exceptionnels, le bénéfice du groupe s'élève à 555 millions de francs, contre 335 millions en 2019.

"Ce résultat permet au groupe Migros de continuer à investir dans le développement de ses offres de proximité et dans le rapport qualité-prix de ses produits", selon le communiqué paru mardi.

La rentabilité s'est aussi améliorée. Le bénéfice avant résultat financier et impôts (Ebit) s'élève à 1,86 milliard de francs. Avant ajustement du portefeuille et corrigé des effets de la Banque Migros en lien avec la nouvelle ordonnance de la Finma sur les comptes, le résultat d'exploitation a atteint 718 millions de francs, en hausse de 4,7% par rapport à fin 2019.

Le chiffre d'affaires consolidé du groupe zurichois a été légèrement revu à la hausse par rapport à janvier, à 29,95 milliards de francs (+4,4%), grâce aux performances des supermarchés, à la forte croissance du commerce en ligne ainsi que la vente des plats préparés et du bon marché (discount). Le chiffre d'affaires du commerce de détail a progressé de 2,6% pour atteindre 24,38 milliards de francs. La vente en ligne représente 10% des revenus, à 2,9 milliards de francs.

Fin 2020, le groupe employait 99'155 personnes, soit une baisse de 6,6% par rapport à l'année précédente, principalement du fait des cessions de Gries Deco Company (dont Depot en Suisse et en Allemagne) et de Globus. "Dans le même temps, Migros a créé des emplois en Suisse, particulièrement dans le commerce en ligne et la santé" et "reste ainsi le premier employeur privé de Suisse".

La coopérative a renforcé sa base de fonds propres à hauteur de 1,7 milliard de francs à 20,5 milliards de francs, affichant un ratio de fonds propres pour ses activités commerciales et industrielles de 71,7%. "Migros sort plus forte de cette année difficile. Elle dispose plus que jamais d'une assise solide pour poursuivre son développement stratégique", a déclaré le directeur financier Jörg Zulauf, cité dans le document.

Migros "table sur une évolution positive de ses activités stratégiques" pour 2021, malgré les incertitudes économiques liées à la situation sanitaire. Le géant orange "s'emploiera à simplifier davantage encore le processus d'achat dans les différents canaux".

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."