Bilan

Migros a frôlé les 30 milliards de recettes en 2020

Le groupe Migros a vu certaines de ses activités dopées par la crise sanitaire, alors que d'autres ont été durement affectées par les restrictions mises en place pour endiguer la pandémie de coronavirus. Dans l'ensemble, le géant orange a vu son chiffre d'affaires consolidé croître de 4% pour s'inscrire à 29,82 milliards de francs en 2020.

La pandémie a modifié le comportement d'achat de nombreux consommateurs, selon Migros.

Crédits: Keystone

"Migros s'en est bien sortie en cette année particulièrement difficile", a déclaré Fabrice Zumbrunnen, président de la direction générale de la Fédération des coopératives Migros (FCM), cité mardi dans un communiqué, soulignant le rôle fondamental du groupe dans l'approvisionnement de la population.

Les recettes du commerce de détail ont progressé de 2,6% à 24,38 milliards de francs. Corrigé des effets de la cession de Globus et de Depot, la hausse des ventes dans ce segment s'inscrit à 7,2%.

La pandémie a modifié le comportement d'achat de nombreux consommateurs, relève Migros, ce qui s'est traduit par une croissance à deux chiffres pour les magasins de proximité. Malgré une forte diminution de l'affluence (-8,9%), les dix coopératives du groupe ont vu leurs recettes progresser de 3,0% à 14,85 milliards de francs.

Les activités en ligne ont bondi de près d'un tiers en rythme annuel, frôlant les 3 milliards de francs, une hausse à mettre au crédit de la filiale Digitec Galaxus, qui a vu ses ventes s'envoler de 56,4% à 1,70 milliard de francs, alors que celles du supermarché "Migros Online" (ex-Leshop) ont bondi de 40,0% à 266 millions.

Les recettes de Denner ont également connu une évolution "particulièrement positive", à 3,76 milliards de francs, ce qui correspond à une hausse de 15,7%, malgré une concurrence très rude sur le marché des discounters, précise le communiqué.

Les activités industrielles du groupe ont souffert des répercussions de la pandémie dans l'approvisionnement de nombreux clients tiers, mais celles-ci ont pu être compensées par la forte croissance des livraisons aux canaux Migros, avec au final des recettes en légère hausse (+1,8%) à près de 6 milliards de francs.

En revanche, la filiale Hotelplan, frappée de plein fouet par les restrictions de voyage, a vu son chiffre d'affaires net plonger de 38,4% à 732 millions de francs. "Des dizaines de milliers de rapatriements de clients, annulations de voyage et changements de vol ont dû être organisés", indique le géant orange.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."