Bilan

Microsoft plombé par d'importantes charges liées à Nokia

Microsoft a enregistré une forte baisse de ses résultats annuels, en raison notamment d'une hausse plus importante que prévu des charges liées aux smartphones Nokia.

Microsoft avait annoncé la suppression de 7% de ses effectifs, principalement dans ses activités de téléphonie, et l'inscription d'une charge exceptionnelle de 7,6 milliards de dollars pour dépréciation d'actifs liée à son acquisition en 2014 du fabricant finlandais de téléphone portable Nokia.

Crédits: AFP

Le groupe informatique américain Microsoft a enregistré une forte baisse de ses résultats annuels 2015, en raison notamment d'une hausse plus importante que prévu des charges inscrites liées aux smartphones Nokia, a-t-il annoncé mardi.

Le bénéfice net annuel a chuté de 45% à 12,19 milliards de dollars alors que le 4e trimestre s'est traduit par une perte de 3,19 milliards de dollars alors que le groupe avait dégagé un bénéfice net de 4,61 milliards de dollars sur la même période l'an passé.

Le chiffre d'affaires annuel est toutefois en hausse de 7,8% à 93,58 milliards de dollars conforme aux attentes des analystes. Sur le trimestre, il est en baisse de 5,1% à 22,18 milliards de dollars là où les attentes moyennes étaient de 22,06 milliards de dollars.

Le bénéfice par action ajusté sur le trimestre (hors éléments exceptionnels) est de 0,62 dollar, là où les analystes attendaient 0,56 dollar. Sur l'année, le bénéfice par action ajusté est de 2,63 dollars, alors que les attentes étaient de 2,42 dollars.

Suite à l'annonce de ces résultats, l'action du groupe était en recul de 2,75% à 45,98 dollars vers 22H00 GMT dans les échanges électroniques d'après-séance à Wall Street.

Microsoft avait annoncé le 8 juillet la suppression de quelque 7.800 emplois dans le monde (environ 7% de ses effectifs), principalement dans ses activités de téléphonie, et l'inscription d'une charge exceptionnelle de 7,6 milliards de dollars pour dépréciation d'actifs liée à son acquisition en 2014 du fabricant finlandais de téléphone portable Nokia. Le groupe a précisé mardi avoir vendu 8,4 millions de smartphones sur le trimestre, en augmentation par rapport au même trimestre sur l'exercice précédent.


- 8,4 milliards de charges -

Microsoft utilise sur ses appareils son logiciel Windows alors que les appareils concurrents utilisent Android de Google ou le système d'Apple comme sur les iPhones.

Au total, les charges inscrites par Microsoft sur le trimestre s'élèvent à 8,4 milliards de dollars.

Microsoft tente actuellement de développer ses activités dans le secteur de l'informatique dématérialisée (cloud) et ses revenus ont progressé de 88% (+96% à devises constantes) sur le trimestre dans ce secteur. Ceux de sa traditionnelle vache à lait, le système opérationnel Windows, ont toutefois baissé de leur côté de 22% en raison du ralentissement général du marché des ordinateurs de bureau.

Microsoft doit commencer à diffuser le 29 juillet son nouveau système Windows 10 sur lequel il fonde beaucoup d'espoirs, surtout après l'échec relatif du précédent OS Windows 8.

Dans le domaine des tablettes, les ventes ont également fortement progressé (+117%) à 888 millions de dollars grâce au lancement du modèle Surface 3, a indiqué Microsoft.

"Notre approche qui consiste à investir dans des secteurs où nous pouvons nous différencier et qui présentent des opportunités paie avec les produits Surface, Xbox, Bing, Office 365, Azure et Dynamics CRM Online qui ont tous progressé dans des marges dépassant les deux chiffres", a souligné le PDG du groupe Satya Nadella, cité dans le communiqué. "Et la prochaine introduction de Windows 10 va créer de nouvelles opportunités pour Microsoft et notre écosystème", a-t-il ajouté.

Microsoft a également indiqué avoir retourné à ses actionnaires plus de 6,7 milliards de dollars sur le trimestre sous forme de dividendes et de rachats d'action.

La directrice financière de Microsoft Amy Hood a souligné lors d'une conférence téléphonique avec les analystes que "le renforcement du dollar a eu un impact significatif sur nos résultats" même si cet impact a été légèrement moindre que ce qui avait été initialement anticipé, a-t-elle précisé. Le chiffre d'affaires trimestriel n'est ainsi en recul que de 2% exprimé en devises constantes au lieu des 5% lorsqu'exprimé en dollars courants.

Ce renforcement du dollar devrait continuer à avoir un impact sur l'exercice 2016, a-t-elle souligné, de l'ordre de 5 points de base sur chacun des trimestres de l'exercice avec l'effet concentré sur le premier semestre.

L'introduction de Windows 10 devrait se faire sentir sur la deuxième partie de l'exercice, selon Mme Hood, avec l'apparition d'applications liées à ce nouveau logiciel.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."