Bilan

MCH, organisateur de Baselworld, veut revoir sa stratégie

L'organisateur d'événements et de foires compte entamer une restructuration d'ensemble pour faire face aux défis auxquels le secteur des salons est exposé.

Lors de l'édition 2018 de Baselworld, le nombre d'exposants a dégringolé de plus de moitié sur un an à environ 650.

Crédits: keystone

Outre les économies déjà mises en oeuvre, la direction de MCH prendra d'autres mesures d'économies et veut rationnaliser l'organisation et mieux prioriser les investissements d'ici la fin de l'année. Au cours des prochains mois, la stratégie de l'entreprise sera aussi réexaminée pour mieux l'adapter aux besoins des clients et des marchés, indique vendredi le groupe organisant notamment les salons Baselworld  et Art Basel.

Ces initiatives auront un impact, difficile à évaluer pour le moment, sur les résultats de MCH en 2018 et 2019. "Nous devons et voulons transformer nos compétences classiques dans le domaine des événements en une expérience marketing intégrée dans les domaines physiques et numériques", a déclaré Hans-Kristian Hoejsgaard, le directeur général ad intérim depuis septembre.

Lire aussiLe patron de MCH démissionne après le départ de Swatch de Baselworld

"C'est un processus très difficile qui nécessitera beaucoup de temps", a ajouté le nouveau patron. L'entreprise doit trouver l'équilbre entre la stabilisation de ses finances tout en continuant à procéder aux investissements nécessaires pour le futur, selon le communiqué. MCH s'attèlera donc à renforcer la position mondiale d'Art Basel. Pour l'édition 2019 de foire horlogère et joaillière Baselworld, des investissements pour de nouveaux concepts ont déjà été entrepris, poursuit le groupe bâlois.

Le nombre d'exposants a dégringolé

Dévoilée fin juillet, la décision de Swatch de ne plus prendre part à Baselworld a résonné comme un coup de tonnerre. L'absence du numéro un mondial de l'horlogerie - et de ses dix-huit marques - portera un sérieux coup au salon, qui a déjà subi la défection de nombreux exposants.

Lire aussiSwatch, Baselworld, Bâle: quo vadis?

Lors de l'édition 2018, le nombre d'exposants a dégringolé de plus de moitié sur un an à environ 650, ce qui a poussé MCH à inscrire un amortissement de quelque 100 millions de francs au titre de l'exercice 2017.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."