Bilan

Manor dénoncé pour avoir vendu de l'eau des glaciers du Groenland

Issue de la fonte de glaciers du Groenland, une eau minérale commercialisée par Manor se voit décerner la peu enviable "Pierre du diable" de l'Initiative des Alpes. De par sa nature et son transport jusqu'en Suisse sur 9600 km, ce produit s'illustre par "son cynisme".

Manor entend désormais se concentrer sur des eaux régionales et nationales.

Crédits: Keystone

Chaque année, l'organisation de protection des Alpes contre le trafic motorisé de transit attribue une "Pierre du diable" dénonçant le produit le plus absurde sur le plan du transport. Le prix est remis sur la base du vote des internautes après la sélection de plusieurs lauréats potentiels.

Au total, 5900 personnes ont pris part au vote, indique mardi l'Initiative des Alpes. Une large majorité d'entre elles a désigné l'eau "Berg", de la ligne de boissons "Eaux du monde" de Manor. Celle-ci a devancé les deux autres nommés, les cornichons du Vietnam, vendus par Migros, ainsi que les graines de grenades du Pérou, proposées par Coop.

Compte tenu de son transport et de la fonte de la calotte polaire, cette eau et sa commercialisation en Suisse laissent une impression particulièrement cynique, déplore l'organisation environnementale. "Quel cercle vicieux!", s'exclame-t-elle: le prélèvement de fragments de glace brisée prive la mer de froid et le transport "scandaleux" de l'eau par bateau à travers l'Atlantique contribue à réchauffer l'atmosphère et à renforcer l'effet de serre.

A travers son transport, l'eau "Berg" produit 794g de CO2 par bouteille de 750 ml. Pendant ce temps, de l'eau propre jaillit des robinets suisses à un tarif proche de zéro, souligne l'Initiative des Alpes.

Manor renonce à ce type de produit


Chez Manor, la dénonciation de cette commercialisation ne reste pas sans effet. Le grand distributeur sis à Bâle a décidé de retirer de la vente sa ligne intercontinentale "Eaux du monde" d'ici à la fin de l'année. Celle-ci compte une dizaine d'eaux minérales.

Manor entend désormais se concentrer sur des eaux régionales et nationales. "Nous prenons le feedback du public et des clients très au sérieux", assure Pascal Kraak, directeur du secteur alimentation du grand distributeur.

Comme chaque année, l'Initiative des Alpes décerne aussi une distinction positive saluant une démarche responsable sur le plan écologique. Le "Cristal de roche" revient cette année à un projet grison, glaronais et uranais de soutien à la cuisine régionale. Le concept "Automne culinaire" promeut la gastronomie régionale dans ces trois cantons alpins.

L'organisation alpinavera et l'association des restaurateurs grisons sont à l'origine du projet réalisé avec les restaurateurs glaronais et uranais. Les restaurants qui proposent des spécialités régionales dans les trois cantons ont désormais la possibilité de distinguer sur leur carte les mets composés à au moins 60% d'ingrédients produits dans la région.

Les internautes ont préféré ce label gastronomique à deux autres projets sélectionnés. Il s'agissait de l'entreprise Live Track, qui propose des solutions innovantes pour éviter le transport de containers de déchets, et de la plateforme Urban Logistics qui met en réseau des sociétés de coursiers à vélo.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."