Bilan

Lufthansa et Swiss vont recourir au chômage partiel

La compagnie aérienne Lufthansa aura recours à des mesures de chômage partiel pour des milliers d'employés en Allemagne. Sa filiale helvétique Swiss a également déposé une demande pour des réductions de l'horaire de travail, valable pour l'ensemble de son personnel.

Chez Lufthansa, quelque 31'000 employés sont concernés.

Crédits: Keystone

L'ampleur et les modalités de ces mesures de chômage partiel dépendront cependant de l'évolution de la crise sanitaire et de ses effets sur le transport aérien, a indiqué vendredi à AWP une porte-parole de Swiss.

Chez Lufthansa, quelque 31'000 employés sont concernés, a affirmé un porte-parole du géant allemand à l'agence DPA. La compagnie a déjà signé des accords pour le personnel de cabine et au sol. En revanche, les négociations se poursuivent avec le syndicat des pilotes. Le chômage partiel devrait être maintenu jusqu'au 31 août.

En raison de la crise sanitaire provoquée par le nouveau coronavirus, Lufthansa a réduit la voilure en Europe auprès des différentes compagnies qu'elle détient. Quelque 700 appareils seront ainsi cloués au sol sur les 760 appartenant au groupe allemand. Ces avions seront à nouveau utilisés lorsque la demande redécollera.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."