Bilan

L’irrésistible succès de l’Aperol Spritz

Le cocktail du groupe Campari a enregistré une croissance de 28% de ses ventes en 2018. La Suisse figure parmi ses principaux marchés.

L'Aperol Spritz se consomme désormais en toutes saisons.

C’est une boisson dont le succès s’accroît d’année en année. Avec une part des ventes de 16%, l’Aperol Spritz est devenu la marque-phare du groupe italien Campari. Au cours du seul 4ème trimestre 2018, son chiffre d’affaires a augmenté de 18%. Sur l’ensemble de l’année, il a explosé de 28% à 270 millions d’euros grâce à des résultats très positifs sur ses principaux marchés: Italie, Allemagne, Autriche et Suisse. Avec un bond des ventes de 73%, les Etats-Unis sont devenus le troisième marché de la marque.

Boisson de l'été 2018

La banque américaine Goldman Sachs vient de consacrer une étude à ce cocktail qui s’est mondialisé grâce aux réseaux sociaux et à d’importantes campagnes de marketing. Leader sur le marché italien, celui-ci est parvenu à intégrer le top 10 mondial. En 2018, l’Aperol Spritz a été consacré boisson de l’été par le New York Times.

Né en 1919 dans la région de Venise, cette boisson est inconnue à l’étranger lorsque Campari rachète la marque en 2003. Son patron met alors en œuvre une politique de développement selon la technique dite de «tache d’huile» en commençant par l’Italie. La stratégie consiste à collaborer avec quelques bars de quartiers installés dans une cité choisie pour son potentiel puis à s’étendre progressivement dans toute la ville et à sa région tout en créant parallèlement des événements destinés à faire découvrir l’Apero Spritz.

Le groupe s’attaque enfin au marché étranger et à celui de la grande distribution afin d’écouler sa boisson dans de nombreux marchés et à en faire un succès toute saison. «La technique de la tache d’huile a aussi été appliquée aux Etats-Unis», explique Andrea Neri, directeur général des marques du groupe Campari au quotidien économique français Les Echos. «D’abord New York, Miami, San Francisco et Las Vegas qui sont des destinations touristiques américaines. Il y a trois étapes: celle du test du produit sur la clientèle, celle de sa fidélisation et ensuite celle de la désaisonnalisation de sa consommation.» Il y a une année, Bob Kunze-Concewitz, le CEO de Campari, affirmait à l’Agence France Presse que «le succès n'arrive pas par hasard, ni du jour au lendemain. Il a des racines très profondes, avec une vraie stratégie de marque.»

L'action Campari s'est envolé

Si Goldman Sachs s’est intéressé à l’Aperol Spritz, c’est parce qu’il croit au potentiel du groupe Campari qui réalise un chiffre d’affaires de 1,7 milliard d’euros. A la Bourse, son action ne cesse de progresser. Elle s’échange autour de 8,7 euros. Il y a dix ans, elle ne valait que 1,2 euro. Selon l’institut américain, la société italienne est l’une des grandes valeurs de croissance des bourses européennes.

La préparation de ce cocktail est simple. Selon la recette figurant sur son site, il faut mettre de la glace dans un verre, verser du Prosecco et de l’Aperol à parts égales, ajouter un trait d’eau pétillante et décorer avec une tranche d’orange. A la vôtre!

Jean Philippe Buchs
Jean-Philippe Buchs

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Journaliste à Bilan depuis 2005.
Auparavant: L'Hebdo (2000-2004), La Liberté (1990-1999).
Distinctions: Prix Jean Dumur 1998, Prix BZ du journalisme local

Du même auteur:

Comment l’Institut de Glion se développe en Gruyère
Le nouveau défi de Bernard Lehmann

Bilan vous recommande sur le même sujet

Les derniers Articles Entreprises

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."