Bilan

Les ventes de Volkswagen reprennent des couleurs

Volkswagen, toujours aux prises avec un gigantesque scandale de trucage de moteurs diesel, a vendu 3,7% de véhicules de plus en janvier qu'un an auparavant.

Quant au "dieselgate", il est certes loin d'être terminé, puisque toutes les voitures concernées en Europe doivent être remises aux normes et que Volkswagen n'a pas encore présenté de solution satisfaisante pour les Etats-Unis.

Crédits: AFP

Le géant allemand de l'automobile Volkswagen, toujours aux prises avec un gigantesque scandale de trucage de moteurs diesel, a vendu toutes marques confondues 3,7% de véhicules de plus en janvier qu'un an auparavant, selon un communiqué vendredi.

Le groupe a écoulé 847.800 véhicules dans le monde. La seule marque VW, sa principale, affiche une hausse de 2,8% sur un an, la marque haut de gamme Audi une progression de 4%. Toutes les deux sont pourtant concernées par le trucage des moteurs diesel.

Les ventes sur le marché chinois, le plus gros du groupe, ont augmenté de 14% sur un an, en revanche aux Etats-Unis, où le "dieselgate" a éclaté, elles ont reculé de 7%.

"L'évolution sur les différents marchés mondiaux a été inégale en ce début d'année", a commenté dans le communiqué le patron de Volkswagen Matthias Müller. Sur les marchés russe et brésilien en crise, les ventes ont continué à dégringoler (-30 et -39% respectivement).

Volkswagen avait terminé l'année 2015 sur un recul des ventes, le premier depuis 2002, sous l'effet conjugué du scandale des moteurs truqués et de difficultés sur le marché chinois. Mais "la Chine a à nouveau gagné en dynamique en janvier", a indiqué M. Müller.

Quant au "dieselgate", il est certes loin d'être terminé, puisque toutes les voitures concernées en Europe doivent être remises aux normes et que Volkswagen n'a pas encore présenté de solution satisfaisante pour les Etats-Unis. Pourtant sur beaucoup de marchés les clients ne semblent déjà plus tenir rigueur au constructeur de ses mensonges.

Si en Allemagne les immatriculations de la marque VW ont baissé de 9% en janvier, elles ont grimpé de 12% en France par exemple.

Néanmoins "nous sommes au début d'une année pleine de défis", a reconnu Jürgen Stackmann, le patron de la marque VW, "pas seulement en termes de ventes, mais surtout pour nos équipes de service" qui devront procéder à la remise aux normes.

Quelque 11 millions de voitures et véhicules utilitaires dans le monde sont concernés par les moteurs diesel truqués, qui faisaient passer les voitures pour moins polluantes qu'elles ne sont en réalité.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."