Bilan

Les sociétés de conseil rivalisent avec l’IMD

La business school lausannoise voit des majors du consulting se positionner sur son marché. Une stratégie susceptible de bousculer l’ordre établi.

Dominique Turpin, directeur de l’IMD: «50% de nos formations sont faites sur mesure.»

Crédits: Francesca Palazzi/imd

Il y a des signes qui ne trompent pas. Après la création par le célèbre cabinet de conseil McKinsey de sa plateforme McKinsey Academy, c’est au tour du chasseur de têtes Korn Ferry de se tourner en 2015 vers la formation.

La compagnie américaine a acquis en février Pivot Leadership, spécialisé dans la formation et le développement de top managers. 

Puis, en septembre, elle a annoncé la prise de contrôle du cabinet de consulting Hay. L’objectif de ce nouveau géant du secteur (7000 collaborateurs) est de proposer une offre intégrée à ses clients: conseil en stratégie, en exécution, recrutement du top management, et désormais donc, en formation continue. Une stratégie de développement verticale susceptible de bousculer l’ordre établi.

«Le bon équilibre est rare»

Pour l’IMD, qui figure parmi les leaders mondiaux dans la formation de cadres supérieurs (95% de son activité), cette nouvelle concurrence se fait déjà ressentir. «Pour le contrat de General Electric, pour qui nous allons redessiner les programmes de leadership, je sais par mes sources que nous n’étions pas contre Harvard en «finale», mais bien contre deux sociétés de consulting», relève Dominique Turpin, directeur de la business school lausannoise, qui estime que la situation pourrait bien se généraliser au cours de la prochaine décennie. 

Pour faire face à la puissance commerciale des sociétés de consulting, déjà solidement implantées auprès de leurs clients, l’IMD peut s’appuyer sur son expérience et sa réputation. «Je pense que c’est notre aura académique d’indépendance qui a fait pencher General Electric en notre faveur», considère Dominique Turpin. 

Selon lui, «un bon consultant ne fait pas nécessairement un bon professeur, mais un profil trop académique ne convient pas non plus à la formation de managers. Le bon équilibre est rare, et nous avons ces ressources.»

Capitaliser sur l’acquis risque pourtant de ne pas suffire. Les consultants de haut niveau disposent d’une vue d’ensemble fortement valorisée en termes académiques. Exemple de la porosité entre les deux milieux, Scott Beardsley, ancien de chez McKinsey, est aujourd’hui doyen de la Darden School
de l’Université de Virginie.  

L’IMD s’adapte

De son côté, l’IMD évolue et s’efforce d’emprunter aux sociétés de consulting l’orientation client qui fait sa force. «50% des formations que nous proposons aujourd’hui sont «sur mesure», c’est-à-dire créées en fonction d’un besoin client spécifique», détaille Dominique Turpin. 

La durée de certains programmes est passée de neuf mois à deux périodes de trois semaines, plus conforme aux attentes et disponibilités du top management. 

Malgré cette convergence, le directeur de l’IMD met en avant la spécificité de la formation: «Les consultants donnent une solution à un problème. Nous, nous armons nos clients pour qu’ils trouvent la leur.» Une différenciation essentielle pour résister dans un marché désormais fortement concurrentiel.

Joan Plancade
Joan Plancade

JOURNALISTE

Lui écrire

Diplômé du master en management de l’Ecole supérieure de Commerce de Nantes, Joan a exercé pendant sept ans dans le domaine du recrutement, auprès de plusieurs agences de placement en France et en Suisse romande. Collaborateur externe pour Bilan, Il travaille en particulier sur des sujets liés à l’entreprise, l’innovation et l’actualité économique.

Du même auteur:

Comment la sécurité se déploie aux frontières entre la France et la Suisse
En Suisse, les femmes peinent à accéder aux postes décisionnels

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."