Bilan

Les recettes de la Croix-Rouge

Comment faire pour récolter plusieurs centaines de milliers de francs afin de soutenir des projets humanitaires? Le directeur de la Croix-Rouge suisse dévoile ses chiffres.
  • Crédits: Dr
  • Markus Mader, directeur de la Croix-Rouge suisse, et Dania Samawi, vice-présidente du Bal de la Croix-Rouge.

    Crédits: Dr

La Croix-Rouge suisse (CRS) célèbre cette année son 150e anniversaire. De quoi donner encore plus de répercussions à son 14e bal, lequel s’est déroulé à l’Espace Hippomène à Genève le 4 juin dernier. Comment s’y prend la CRS pour récolter des fonds pour les victimes de catastrophes oubliées? Markus Mader, directeur de la CRS, dévoile sa stratégie.

«Nous avons accueilli cette année 420 personnes et récolté quelque 655 000 fr., soit plus du double du montant récolté l’an dernier. Le bal avait alors laissé un bénéfice pour la CRS d’environ 300  000 fr. Le montant dépend du thème et des invités. Il est globalement devenu plus difficile de réaliser d’importants bénéfices. Ceux-ci étaient plus élevés dans les années 2000.» 

Depuis 2002, plus de 8,2 millions de francs ont été récoltés par cet événement genevois. Cela en fait le second Bal de la Croix-Rouge le plus «rentable» en Europe. Un bal de la CRS s’est même déroulé pour la première fois en février dernier à Saint-Moritz (GR) au Badrutt’s Palace, en présence de 350 personnes.

Il a dégagé un bénéfice de 650  000 fr.  qui viendront soutenir les projets de la CRS. «Nous voulons désormais être présents dans plusieurs régions de Suisse», justifie le directeur général. Outre la soirée de Genève et celle de Saint-Moritz, un bal se déroule à Zurich depuis 2003 en alternance avec Bâle. 

Le coût global du gala est généralement couvert grâce aux sponsors (le principal soutien depuis 2009 vient de la banque nigériane Guaranty Trust Bank, à laquelle s’ajoutent cette année Audemars Piguet et Nestlé) et à la vente des tables. A noter que le repas est offert par l’Hôtel Beau-Rivage Genève.

A l’inverse, la vente des 2500 tickets de tombola à 20 francs pièce (avec  150 lots à gagner, un chiffre symbolique…), des enchères silencieuses et des enchères en direct avec Tom Best, commissaire-priseur de Christie’s. Les recettes de 2016 seront allouées aux programmes de santé de la CRS, principalement au Togo. 

Lorsque Tom Best a lancé l’enchère pour offrir trois ambulances à la Croix-Rouge en Syrie, à 50 000 fr. chacune, celles-ci ont été adjugées en moins d’une minute. Quant aux véhicules médicalisés pour le Togo, d’un coût de 10 000 fr. l’unité, une dizaine d’entre eux ont été offerts par l’assistance. 

Des lots remarquables

Le bal de la Croix-Rouge est organisé depuis 2002 par un comité de bénévoles, composé généralement de femmes, soutenues activement par l’agence Propaganda Live. Coprésidé par la comtesse Barbara Zanon di Valgiurata et Absa Kane, le comité a déniché 10 lots exclusifs pour les enchères en live et 18 autres lots pour les enchères silencieuses.

Parmi les lots les plus impressionnants figuraient une montre Girard-Perregaux gravée pour le 150e anniversaire de la CRS, une journée de ski avec Dominique Gisin, championne olympique de descente aux Jeux olympiques d’hiver de 2014 (partie à 14 000 fr.), ou encore un vol en jet privé pour Amsterdam avec un repas exclusif au Rijksmuseum dans une salle privée pour 12 personnes et la nuit offerte au Conservatorium. Outre les lots, le comité de bénévoles se rend en général tous les deux ans sur place, en l’occurrence au Togo, inspecter ce qui a été fait avec les fonds récoltés.  

Serge Guertchakoff

RÉDACTEUR EN CHEF DE BILAN

Lui écrire

Serge Guertchakoff est rédacteur en chef de Bilan et auteur de quatre livres, dont l'un sur le secret bancaire. Journaliste d'investigation spécialiste de l'immobilier, des RH ou encore des PME en général, il est également à l'initiative du supplément Immoluxe et du numéro dédié aux 300 plus riches. Après avoir été rédacteur en chef adjoint de Bilan de 2014 à 2019, il a pris la succession de Myret Zaki en juin de cette année.

Du même auteur:

Le capital-investissement connaît un renouveau en Suisse
Le Geneva Business Center de Procter & Gamble récompensé pour ses RH

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."