Bilan

Les CFF prévoient de fermer des guichets de vente

Comme toujours plus de voyageurs des CFF achètent leur titre de transport sur internet ou par téléphone mobile, les CFF entendent fermer des guichets ces prochaines années.

Il y a dix ans, près de la moitié des passagers achetaient encore leur billet au guichet. Aujourd'hui, ils ne sont plus qu'un quart. Les CFF estiment que d'ici dix ans, neuf billets sur dix seront achetés en "self-service", poursuit Ulrich Gygi.

Crédits: Keystone

Comme toujours plus de voyageurs des CFF achètent leur titre de transport sur internet ou par téléphone mobile, il faut toujours moins de points de vente. En raison de cette évolution, les CFF entendent fermer des guichets ces prochaines années. Le nombre est encore incertain.

"Il est clair que nous ne pourrons pas simplement ajouter des nouveaux canaux de vente sans réduire les points actuels", déclare le président du conseil d'administration des CFF Ulrich Gygi dans la "SonntagsZeitung".

Il y a dix ans, près de la moitié des passagers achetaient encore leur billet au guichet. Aujourd'hui, ils ne sont plus qu'un quart. Les CFF estiment que d'ici dix ans, neuf billets sur dix seront achetés en "self-service", poursuit Ulrich Gygi.

Les alternatives au guichet doivent toutefois bien fonctionner, souligne le président de l'entreprise: outre la vente en ligne, des centrales d'appel pourraient être envisagées, "où quelqu'un répond effectivement au téléphone".

Une offre combinée dans les commerces, à l'instar de la Poste, n'est pas prévue, l'assortiment des billets des CFF étant trop complexe. Un essai de paiement de factures au guichet des CFF a échoué en 2013 après une phase-pilote d'un an et demi.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."