Bilan

Les bonbons Ricola ont le vent en poupe

Ricola a vu son chiffre d'affaires progresser de 3,9% en 2012, à 297,3 millions de francs.
Le fabricant bâlois de bonbons et d'infusion aux herbes explique cette progression par la hausse des ventes en Asie, Grande-Bretagne et Europe de l'Est.

Malgré ce «résultat globalement satisfaisant», Ricola a souffert de la force du franc et de la conjoncture défavorable, a indiqué jeudi l'entreprise qui exporte 90% de sa production.

L'investissement sur les marchés en forte croissance que sont l'Asie, la Grande-Bretagne et l'Europe de l'Est s'est montré payant, ajoute Felix Richterich, directeur général et président de Ricola, cité dans le communiqué. Le lancement de nouvelles variétés a aussi stimulé la croissance du chiffre d'affaires.

Lors de l'exercice en cours, Ricola veut consolider son implantation sur les marchés de croissance et conquérir de nouveaux marchés. Depuis ce mois, l'entreprise familiale travaille avec un nouveau distributeur en Chine. Pour la première fois, elle entend aussi s'étendre en Amérique du Sud.

Site en construction

L'un des projets majeurs de Ricola est aussi la construction de la Maison des plantes à Laufon, conçue par les architectes Herzog & de Meuron. Le bâtiment, qui doit être inauguré l'an prochain, servira à réaliser l'ensemble des opérations de transformation des plantes sur un seul et même site de production.

Ricola emploie plus de 400 personnes. La firme exporte ses bonbons et infusions dans plus de 50 pays.
Myriam Amara

Aucun titre

Lui écrire

Aucune biographie

Du même auteur:

Globus à la baisse en 2012
Mario Monti ouvrira la grand-messe davosienne

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."