Bilan

Les banques misent sur la convivialité

Des expositions, un coffee shop, un espace de travail: voilà le nouveau siège de la Banque Cantonale de Zurich. De l’autre côté de Paradeplatz, UBS lance aussi une offensive de charme.

Au Kafi Züri, le café de la BCZ à Zurich.

Crédits: Dr

Venue de la Goldküste pour faire son shopping sur la Bahnhofstrasse à Zurich, Verena s’est arrêtée au Kafi Züri de la Banque Cantonale zurichoise (BCZ) pour une pause cappuccino. Sait-elle qu’elle est installée au siège de la BCZ? « Ah non, je ne savais pas. Le café est très agréable avec sa grande baie vitrée. Et les sandwiches sont excellents.» 

La BCZ se profile comme la première banque de la Paradeplatz à prendre le virage de la convivialité. L’année dernière, au terme de la rénovation des locaux, le café a ouvert à côté d’un espace de travail public – le Büro Züri – qui accueille les hommes d’affaires entre deux rendez-vous. Les places sont réservées des semaines à l’avance. Dans le nouveau hall blanc, vitres et guichets ont disparu, cédant la place à un vaste salon où le visiteur est accueilli personnellement et orienté en fonction de sa demande.

«Le service de catering de Migros exploite, sur mandat de la BCZ, le Kafi Züri qui intègre une œuvre de Pipilotti Rist. Nous soutenons depuis longtemps cette artiste zurichoise dans le cadre de notre action en faveur des créateurs locaux. Ces efforts font écho à notre slogan «La banque proche de vous», souligne la porte-parole Marilena Baiatu.

Illustrant une tendance globale dans le secteur bancaire, la BCZ s’est lancée dans une offensive de charme. Professeur à l’ESCE International Business School à Paris, Angela Bargenda écrit, en substance, dans un ouvrage sur la question*: «L’émergence de la finance en ligne a changé la donne dans ce domaine. Recourant aux automates et services en ligne, les clients se rendent de moins en moins dans leur banque. Or il est essentiel pour ces établissements de maintenir une visibilité et un rôle de point de contact pour ne pas perdre leur clientèle. Le pari du marketing pour les banques consiste maintenant à offrir dans leurs locaux une expérience affective et humaine à la clientèle.»

Pour la rénovation de son siège historique de la Bahnhofstrasse 45, UBS fait le même pari avec des travaux de grande envergure qui dureront jusqu’à 2019. «Un café ouvert sur la Bahnhofstrasse va être installé au pied du bâtiment, tandis que des surfaces commerciales vont ouvrir au rez-de-chaussée, donnant sur les rues adjacentes», indique Jean-Raphaël Fontannaz, porte-parole. 

Soigner le marché domestique

Comme la BCZ, UBS veut, par ces aménagements, renforcer sa relation avec la clientèle locale. «Le bâtiment sera plus accessible au public. Cet investissement s’inscrit dans un engagement clair en faveur de notre présence en ville de Zurich et de notre marché domestique suisse», commente Thomas Ulrich, directeur régional d’UBS Zurich.

Angela Bargenda relève dans son ouvrage l’importance de la transparence dans le réaménagement des banques. En Suisse, cette évolution prend une dimension supplémentaire en accompagnant la fin du secret bancaire. UBS ne déroge pas à la règle. Jean-Raphaël Fontannaz reprend: «Nos 300 agences présentent désormais une identité visuelle uniforme privilégiant le verre et la lumière. Les guichets ouverts et la présence d’un client manager qui va au-devant des requêtes participent à une ambiance plus chaleureuse et plus proactive.» 

* «La communication visuelle dans le secteur bancaire européen», Ed. L’Harmattan, 2014. 

Mary Vacharidis
Mary Vakaridis

JOURNALISTE

Lui écrire

Journaliste chez Bilan, Mary Vakaridis vit à Zurich depuis 1997. Durant sa carrière professionnelle, elle a travaillé pour différents titres de la presse quotidienne, ainsi que pour la télévision puis la radio romandes (RTS). Diplômée de l'Université de Lausanne en Lettres, elle chérit son statut de journaliste qui lui permet de laisser libre cours à sa curiosité.

Du même auteur:

CFF: Comment éviter le scénario catastrophe
L’omerta sur le harcèlement sexuel existe aussi en suisse

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."