Bilan

Les 10 pires erreurs en entretien d'embauche

Des recruteurs livrent le palmarès des faux-pas qui les agacent le plus. Un selfie alors que vous attendez à l'accueil? Votre dossier risque fort de passer à la poubelle.
  • Les selfies en arrivant au rendez-vous: Ne vous prenez pas en selfie alors que vous attendez qu'on vienne vous chercher pour le début de l’entretien. Un tel réflexe passe pour puéril et nuit à votre crédibilité. Jouer avec son smartphone dans la salle d’attente donne une mauvaise impression. Ne vous croyez pas à l'abri des regards car les bureaux sont aujourd'hui truffés de caméras de surveillance. Lisez plutôt un document mis à disposition par la firme ou feuilletez votre dossier. Eteignez votre portable le temps du rendez-vous.

  • Lancer un message désespéré: N’essayez pas d’influencer le recruteur en expliquant combien vous avez besoin de décrocher ce poste et tous les soucis que vous aurez si vous ne l’obtenez pas. Et n’éclatez pas en larmes, quoi qu’il arrive. Cette attitude met le personnel d’embauche mal à l’aise. Les collaborateurs «à problèmes» sont en outre catalogués comme des fardeaux pour les équipes.

  • Pas d’expérience professionnelle malgré des études tardives: Un avocat relate sur Reddit la lassitude au sein de son étude face aux candidatures d’étudiants en droit de 26 ans sans aucune expérience professionnelle, pas même du babysitting. Les CV de cette jeunesse dorée sont en revanche très détaillés sur les différents hobbies pratiqués et voyages effectués durant les vacances.

  • Des parents candidats à votre place: Les recruteurs voient de plus en plus souvent des parents chercher du travail pour leurs enfants. Certains demandent même des conseils pour rédiger le CV de leur progéniture. Difficile après cela de prendre au sérieux un candidat incapable d’effectuer ces démarches par lui-même.

  • Les fautes d’orthographe: Une erreur dans un mot sur un CV équivaut à une fin de non-recevoir. Alors qu’aujourd’hui la correction automatique sur ordinateur est la norme, présenter des documents qui comportent des fautes d’orthographe passe pour la preuve d’un comportement négligent.

  • Mentir: Dissimuler des épisodes sur son parcours et ses expériences est l’une des pires erreurs que l’on puisse faire. A l’heure de la transparence généralisée sur internet, il est difficile de mentir bien longtemps sur des faits que l’on voudrait garder pour soi. Une fois découverts, votre réputation sera anéantie.

  • Rester paralysé en milieu d’interview: Quoi qu’il arrive, ne restez pas bloqué en milieu d’interview sur une question à laquelle vous n’arrivez pas à répondre. L’important n’est pas de donner la réponse exacte à toutes les questions que l’on vous pose, mais de montrer de l’aisance et d’expliquer votre réflexion.

  • Arriver en retard: Bien sûr, personne n’est à l’abri d’un imprévu. Mais rappelez-vous, c’est la première impression qui compte. Ne vous étonnez pas de ne pas obtenir le job si vous êtes arrivé en retard à l’entretien d’embauche.

  • Posts Facebook inappropriés: Le premier réflexe de tout recruteur est de googler votre nom et de consulter votre profil Facebook. S’il y trouve des messages inappropriés – opinons racistes, postures idiotes – il jettera votre dossier à la poubelle. Activez le mode « privé » pour vos activités sur Facebook.

  • Habillement inadéquat: On ne se présente pas en tongs et bermuda à un entretien d’embauche, même dans les start-up. En cas d’incertitude sur le code vestimentaire, préférez en faire trop, plutôt que pas assez.

  • Critiquer son ancien chef: Dire du mal de vos anciens chefs et de vos anciens collègues passe pour la manifestation de problèmes avec l’autorité et de difficultés à s’intégrer dans une équipe. No-gos : « Mon chef était incompétent », « Mon chef favorisait certains collaborateurs », « Il y avait toujours des conflits au sein de l’équipe. »

Tout se joue à la première impression, dit-on. En entretien d’embauche, il vaut mieux mettre tous les atouts de son côté au niveau des aspects que l’on peut contrôler. Les surprises viendront bien assez vite au cours de l'interview. Business Insider a dressé un palmarès des erreurs qui énervent le plus les recruteurs, sur la base de témoignages réunis sur Reddit par okmann98.

Mary Vacharidis
Mary Vakaridis

JOURNALISTE

Lui écrire

Journaliste chez Bilan, Mary Vakaridis vit à Zurich depuis 1997. Durant sa carrière professionnelle, elle a travaillé pour différents titres de la presse quotidienne, ainsi que pour la télévision puis la radio romandes (RTS). Diplômée de l'Université de Lausanne en Lettres, elle chérit son statut de journaliste qui lui permet de laisser libre cours à sa curiosité.

Du même auteur:

CFF: Comment éviter le scénario catastrophe
L’omerta sur le harcèlement sexuel existe aussi en suisse

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."