Bilan

Les meilleurs employeurs 2019

Quelles entreprises sont aux petits soins pour leurs salariés? Que font-elles pour attirer les plus grands talents? Quelles sont les dernières tendances en matière de ressources humaines?

La vaudoise SIR (Service d’intervention rapide) est la plus attractive des entreprises entre 250 et 999 salariés.

Crédits: Dr

Yoga, meditation ou massage au travail

Pour cette  11e édition de notre enquête exclusive sur les meilleures pratiques en matière de ressources humaines, le nombre de participants a atteint un nouveau record: 108 (+15%). Désormais, les résultats des meilleurs ne progressent plus que très légèrement, avec une tendance au plafonnement juste en dessous des 800 points, mais cela s’explique par une adaptation permanente de la pondération. Cette année, un choix important a été fait de créer de nouvelles catégories pour coller au plus près de chaque segment économique. Ainsi, la catégorie «banques et assurances» a été scindée en deux, et une catégorie consacrée aux écoles privées a pu être lancée. L’ambition de Bilan est de parvenir à avoir suffisamment de participants pour multiplier les catégories spécifiques, par exemple, les hôtels.

Quelles sont les dix dernières tendances qui se dessinent en Suisse romande? Très clairement, la principale est la banalisation du télétravail. La majeure partie des entités ayant participé à notre 11e enquête favorise ce mode de faire, tout comme la flexibilisation, dans la mesure où le travail à effectuer le permet. Il va de soi que cela ne convient qu’aux professions du tertiaire. 

Deuxième tendance: la mise en place d’un plan de mobilité. Même les entreprises qui ont la chance de disposer d’un vaste parking commencent à vouloir favoriser la mobilité douce en versant des allocations à ceux qui utilisent, par exemple, les transports publics, ou qui renoncent simplement à venir en voiture au travail. Certains employeurs refusent désormais de rembourser les frais liés à l’usage d’une automobile, sauf exception. 

Parmi les pratiques en hausse, on peut noter aussi la durée du congé paternité, qui a globalement tendance à augmenter malgré les atermoiements politiques, ainsi que l’encouragement à l’égalité des sexes via le recrutement de davantage de femmes à des postes de cadres, des formations pour promouvoir l’égalité lors du processus de recrutement ou encore en décrochant une certification (Equal-Salary, EDGE, etc.). Ajoutons qu’il arrive de plus en plus que les entreprises consultent leurs employés avant l’aménagement de futurs bureaux, par exemple (KPMG, Loterie Romande, Vaudoise Assurances). 

Autre tendance: favoriser le bien-être au travail en organisant, voire en offrant, des cours de yoga, des séances de méditation de pleine conscience (comme chez JTI, au CHUV, aux HUG, au Collège du Léman ou encore à l’Ecole Moser), des séances de Healing Touch ou des massages. Mentionnons encore l’amélioration de l’expérience d’accueil des nouveaux employés (JTI, P&G, Deloitte, CERN, Hirslanden, Clinique de La Source, Swiss Medical Network, UBP, etc.). 

Les trois dernières démarches qui méritent d’être remarquées sont le fait de bannir le plastique et les pailles au sein des restaurants d’entreprise, d’offrir des billets gratuits pour des spectacles culturels ou sportifs ou de proposer des conférences gratuites sur des sujets très variés. 


Notre méthodologie  

Notre classement est établi à partir d’un questionnaire comprenant près de 100 questions, fermées et ouvertes qui traitent de tous les aspects RH: rémunération (110 points sur 1000), promotion de la santé (100), développement et formation (100), responsabilité sociale d’entreprise (70), promotion de l’égalité (120), aménagement du temps de travail (70), vacances et congés (120), mobilité (60), prévoyance sociale (110), autres avantages (80), et communication, motivation et participation (60). Environ 10% des questions sont actualisées ou affinées d’une année à l’autre. La participation à l’enquête est ouverte à toutes les entités romandes intéressées.


Les SIG participent financièrement à l’achat par leurs collaborateurs de vélos électriques. (Crédits: Dr)

Relaxation et sport

Entités publiques et semi-publiques

Services industriels de Genève 

Chemin de Château-Bloch 2, Vernier (GE)

1643 employés

Bel exploit des Services industriels de Genève (SIG), qui dominent outrageusement leur catégorie malgré la participation de nouvelles entités, telles que la RTS, le CHUV, la République et Canton du Jura ou encore l’Hôpital Riviera Chablais. 

Voici quelques éléments qui distinguent les SIG: le mode de travail Equilibre a été étendu à l’ensemble de l’entreprise, c’est-à-dire l’horaire à la confiance et l’aménagement d’espaces de travail plus dynamiques. Autrement dit, ce ne sont plus 650 personnes qui en bénéficient mais environ 1650. Parmi les modifications intervenues, la régie publique a mis en pratique son concept d’entreprise humaniste. Cela s’est traduit par l’animation d’ateliers sur divers thèmes comme augmenter l’expérience collaborateur, enrichir le lien social, réaliser l’alliance digitale, affirmer la marque. «Les idées retenues à l’issue de ces ateliers serviront aux RH à consolider le plan directeur métier. L’objectif de ces évolutions est de poursuivre l’amélioration des conditions de travail des collaborateurs et de renforcer l’adéquation poste-profil»,  nous explique-t-on aux RH des SIG. 

A la seconde marche, on retrouve l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN). Cette dernière continue avec son programme des congés épargnés qui consiste à acquérir des jours de congé supplémentaires en contrepartie d’une contribution financière mensuelle (à des conditions favorables) déduite du salaire. Ce système permet d’acheter quatre tranches de minimum 5,5 jours et maximum 22 jours par an. D’autres avantages comprennent entre autres le paiement des frais d’éducation pour le personnel qui a des enfants à charge (75% remboursés jusqu’à un plafond défini) et le télétravail, qui permet de travailler un jour par semaine (deux jours exceptionnellement) depuis la maison. 

Genève Aéroport gagne du terrain. Après avoir défini les valeurs de l’entreprise, l’objectif en 2018 était de leur donner vie. Voici quelques exemples concrets: pour la valeur transparence, le directeur général a pris le temps de rencontrer 74 collaborateurs pour un moment d’échange «sans tabou direct et informel». Autre exemple pour la mise en œuvre de la diversité, 160 collaborateurs ont partagé un afterwork et un pique-nique canadien sur le tarmac. Par ailleurs, les cadres ont été sensibilisés au burn-out. 

A la RTS, l’année écoulée a vu se développer des espaces de travail dynamiques, comme aux SIG, ainsi que la mise en place du concept Work smart (travail flexible). Relevons encore l’effort fourni en faveur du personnel «porteur de charge» qui se voit rembourser l’abonnement de fitness à hauteur de 72% du prix.

Au Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), diverses mesures ont été déployées pour favoriser la carrière des femmes. De plus, une nouvelle garderie offrant 44 places supplémentaires (sur le site du Bugnon 21) a été ouverte, portant la capacité totale à 290 places en tout (soit 400 enfants). A ce propos, mentionnons l’ouverture cet été d’une garderie de 41 places à côté du nouvel Hôpital Riviera-Chablais. Une initiative à souligner également: l’intégration de deux jeunes autistes dans le service de logistique, fruit de la collaboration entre le département RH du CHUV et les associations Autisme Suisse romande et Pro Infirmis, avec comme objectif de favoriser l’intégration professionnelle de ces personnes. 


Les cinq meilleurs de la catégorie

1. (1) SIG 785 points

2. (2) CERN 658

3. (4) GENÈVE AÉROPORT 637,5

4. (-) RTS 622

5. (-) CHUV 616,5


(Crédits: Dr)

Méditation et inclusion

Multinationales

Japan Tobacco International (JTI)

Rue Kazem-Radjavi 8, Genève

1101 employés au siège mondial à Genève

Parmi la quinzaine de multinationales ayant participé cette année à notre 11e enquête, JTI reste en position dominante. Le siège mondial du géant japonais du tabac a même amélioré son score, entre autres grâce à l’octroi très recherché du label Equal-Salary remis en fin d’année dernière par la fondation du même nom. Cette certification est le résultat d’un audit indépendant effectué par un prestataire externe spécialisé dans le domaine (PwC). Parmi les autres nouveautés ayant permis à JTI de se maintenir à la première place, citons en vrac: une offre de programme de Mindfulness (méditation de pleine conscience); une augmentation du nombre de jours autorisés pour pratiquer le télétravail; le recrutement d’une nouvelle vice-présidente Diversity & inclusion (Christiane Bisanzio); la mise en place d’une formation pour renforcer la confiance et sensibiliser les employés à anticiper une situation potentiellement dangereuse et la traiter correctement (par exemple récupérer sa voiture tard dans un parking, se faire aborder par un inconnu dans la rue, rentrer tard chez soi…); son prestataire de services pour son restaurant d’entreprise propose désormais une formule «no gaspi» consistant à proposer à moitié prix les invendus du midi dès l’après-midi; la mise à disposition d’un coach une fois par semaine pour les membres du «Running club»; les horaires du fitness ont été modifiés afin de permettre aux employés membres de se rendre dans la salle de sport le week-end; depuis 2018, JTI envoie à chaque retraité une carte pour son anniversaire, etc. Pour 2019, la multinationale a prévu de mettre en place un service d’hivernage des pneus et de changement de pneus d’été et hiver pour ses employés à taux préférentiel. Enfin, rappelons qu’il est offert à tous les employés des «summer hours» durant les mois de juillet et août qui leur donnent la possibilité de commencer leur semaine de travail les lundis à 11 h ou de partir à 15 h les vendredis.

Procter & Gamble n’est pas en reste. La multinationale américaine a mis en place une nouvelle politique de congé parental. En devenant père (ou parent dans un couple de même sexe), l’employé(e) qui souhaite consacrer du temps pour prendre soin du nouveau-né ou de l’enfant adopté pourra prendre huit semaines de congé payé, dans les dix-huit premiers mois à compter de la naissance ou de l’adoption de l’enfant. Cette nouvelle politique déplace le paradigme de la prestation de soins liée au genre, normalement associée à la mère, à la prestation de soins aux enfants en tant que parent libre de définition. «Chez P&G, nous avons l’opportunité et la responsabilité d’influencer positivement la société dans laquelle nous opérons. Nous considérons qu’il est de notre devoir de prendre un rôle moteur dans le domaine de la citoyenneté d’entreprise, notamment dans le domaine de la diversité et de l’inclusion avec des initiatives qui peuvent tracer la voie dans les pays où nous opérons», observe Carine Shili, porte-parole chez P&G Europe. Dès le 1er janvier 2019, les employés de P&G qui partent à la retraite recevront un don monétaire de 2000 fr. L’entreprise offre encore l’abonnement TPG (d’une valeur de 500 fr.). En 2018, ce sont ainsi plus de 1000 abonnements TPG qui ont été offerts (sur environ 1700 employés). Autre élément intéressant: en 2018, 13 startups et 7 associations ont pu bénéficier du programme de partage de compétences et, depuis trois ans, ce sont près de 200 collaborateurs de P&G qui se sont engagés à coacher ces jeunes entrepreneurs et associations. 

Autre géant du tabac présent en Suisse romande, British American Tobacco (133 personnes dans les bureaux à Lausanne et 268 dans l’usine de Boncourt) a introduit une nouvelle plateforme d’e-learning. Elle permet de suivre plus de 6500 cours en 4 langues différentes à distance, y compris depuis son téléphone portable. Une nouvelle politique de flexibilité des conditions de travail est entrée en vigueur: désormais, l’horaire de travail est flexible (plage horaire de 6 h à 20 h), deux possibilités sont proposées pour la pratique du télétravail (home office régulier ou ponctuel), une nouvelle offre de cinq jours additionnels aux vacances (congé non payé) ou encore octroi d’un droit à seize semaines de congé payé à la personne en charge principale de l’enfant lors d’un congé d’adoption (en vigueur depuis le 1er janvier 2019). 

Chez Merck, une journée consacrée exclusivement au développement pour l’ensemble des collaborateurs d’une même unité a été mise en place. Un projet pilote de deux jours de télétravail pour une population donnée a démarré. 

Enfin, chez Deloitte Suisse, plusieurs initiatives méritent d’être mentionnées: la création d’un poste de chief people officer pour renforcer l’agilité; le lancement de programmes de formation dans le domaine de la santé mentale dans le but d’être plus attentifs et repérer plus facilement certains symptômes; la création de la «loterie du midi» qui permet d’aller déjeuner au hasard avec un(e) collègue; début 2018, Deloitte a lancé la première édition de son Sustainable Development Goal Challenge dont l’idée gagnante a été le défi de l’intégration des réfugiés en Suisse. «L’objectif est d’aider les réfugiés à devenir plus employables, en proposant un programme axé sur le coaching, l’intégration et le parrainage. Deloitte Suisse a lancé un programme pilote en novembre dernier avec cinq réfugiés et cinq mentors de Deloitte.» Bref, on le constate à nouveau, les multinationales restent à la pointe de l’inventivité.  


Les cinq meilleurs de la catégorie

1. (1) JTI 786 points

2. (3) PROCTER & GAMBLE 748 

3. (2) BAT SWITZERLAND 712,5

4. (-) MERCK 670

5. (6) DELOITTE SUISSE 611


(Crédits: Dr)

Prime et congé paternité 

Etablissements de taille intermédiaire

C’est la deuxième fois que Bilan met en place cette catégorie (ETI) qui permet de comparer des entreprises entre 250 et 999 salariés. Un classement consacré aux écoles privées ayant été créé cette année, les deux premiers de l’an dernier (EHL, Collège Champittet) ont laissé la place à d’autres. C’est ainsi que le Service d’intervention rapide (SIR) parvient à décrocher la 1re place (et la 34e sur 108 au classement global). Une bonne surprise dans un secteur très concurrentiel. L’entreprise vaudoise a récemment introduit la vidéoconférence, elle a favorisé le télétravail, mis en place de nouveaux plans LPP (avec quatre plans permettant d’améliorer l’épargne, mais aussi avec une prise en charge à 70/30 des cotisations par l’employeur). Le SIR offre la division privée en cas d’accident pour tous les employés et une cinquième semaine de vacances pour le personnel administratif dès l’entrée en service, et ce, quel que soit l’âge. 

Bien placée, Micro Precision Systems (MPS est une structure regroupant des entreprises qui développent et produisent des solutions micromécaniques sur mesure dans des domaines tels que l’industrie horlogère, le secteur médical, l’orthopédie et la défense) a lancé l’évaluation des supérieurs et des pairs par les employés. Ces derniers bénéficient d’un abonnement fitness partiellement remboursé, d’un congé paternité étendu à deux semaines et ont reçu une prime de 1500 fr. pour les bons résultats annuels. 

Spécialisée dans la fabrication d’instruments de mesure de haute précision, TESA a implémenté un comité de six collaborateurs répartis dans plusieurs secteurs travaillant sur des projets d’amélioration de l’environnement de travail avec un budget annuel alloué. 


Les cinq meilleurs de la catégorie

1. (5) SIR 562 POINTS

2. (-) MICRO PRECISION SYSTEMS 539,5

3. (-) TESA 527

4. (-) DECATHLON 465,5

5. (-) WAGO CONTACT 458


Coop favorise la formation continue, au travers de séminaires pour les collaborateurs. (Crédits: Chez Liip,  les collaborateurs se passent un totem et présentent leur activité du jour. (Crédits: François Wavre/lundi13)

Conseils santé, formation

Grandes entreprises

COOP 

Chemin du Chêne 5, Renens 

56 209 employés

Le groupe Coop a décidé de concourir de nouveau. Un choix judicieux puisque, pour la deuxième année consécutive, le distributeur arrive en tête dans la catégorie des entreprises de plus de 1000 employés et se classe au 7e rang toutes catégories confondues. Le géant a introduit une filière de formation interne à quatre niveaux pour les collaborateurs évoluant dans la hiérarchie. Il a également mis en place une formation destinée aux femmes à potentiel afin de les soutenir dans leur démarche de promotion. 

Parmi les autres nouveautés introduites: les collaborateurs et leur famille se sont vu proposer des activités extraprofessionnelles entièrement offertes par l’entreprise. Coop Suisse romande a organisé aussi un tournoi de volley interne et une randonnée avec une entrée au Zoo de Servion. Une application mobile avec des conseils santé a été créée. Des pommes ont été distribuées gratuitement à tous les collaborateurs. Il y a aussi désormais la possibilité pour les apprentis qui terminent leur apprentissage de passer une année dans différents magasins des autres régions linguistiques de Suisse afin de parfaire leurs connaissances professionnelles et linguistiques. Enfin, une journée a été offerte à tous les apprentis à la fin de leur apprentissage. Le Fun Planet de Bulle a été privatisé et chaque apprenti a pu faire un tour en hélicoptère au-dessus des Préalpes. 

En matière de développement durable, le groupe a vu ses ventes de produits durables (Naturaplan, Naturafarm, Oecoplan, Naturaline, etc.) franchir la barre des 4 milliards de francs. Le Fonds Coop pour le développement durable, lancé en 2003, investit quelque 16,5 millions de francs chaque année dans ses projets. Ainsi, l’initiative «Ecoles fleuries» a redémarré: pour la quatrième année consécutive, Coop et Bio Suisse offrent à des classes dans toute la Suisse quelque 1100 kits de plantation bio contenant des plantons et des semences. Plus de 65 000 écoliers et enseignants ont pris part à cette action depuis 2016.

Bien placée pour représenter les autres coopératives romandes, Migros Vaud a réalisé une vaste enquête de satisfaction auprès de ses 3459 collaborateurs avec un taux de participation élevé. Parmi les formations mises en place, celles destinées au secteur fruits et légumes qui propose au printemps une visite d’un fournisseur et des explications sur le chemin du produit, tandis qu’en hiver, les participants découvrent et cuisinent les légumes. Les gérants de «proximité» ont suivi un cursus de formation destiné à développer leur esprit entrepreneurial. Une campagne «Chutes et faux pas» a été menée en collaboration avec la Suva au sein de toutes les unités. Des défibrillateurs ont été installés dans la totalité du réseau de vente et un nouveau restaurant a vu le jour au siège administratif d’Ecublens. 

Chez Manor également, l’offre de formation interne a été élargie. Au sein de Liebherr à Bulle, l’horaire continu en cinq équipes au lieu de quatre a été introduit, de même que le télétravail pour certaines tâches ou encore la diminution du taux d’activité durant trois ans après la naissance d’un enfant. 


Les cinq meilleurs de la catégorie

1. (1) Coop 683 points

2. (2) Migros Vaud 669,5

3. (6) Manor 591

4. (5) Micarna 582

5. (7) Liebherr Machines 474


Chez Liip,  les collaborateurs se passent un totem et présentent leur activité du jour. (Crédits: François Wavre/lundi13)

Repas oferts

PME

LIIP 

Rue Etraz 4, Lausanne

182 employés

Habituée à recevoir des prix, l’agence digitale Liip décroche enfin le sésame de notre enquête dans la catégorie des PME (70 à 249 employés). Certes, elle n’est «qu’au» 28e rang sur 108 entités participantes en tout, mais vu sa taille, cela reste un exploit. Lors des derniers mois, cette jeune société a mis en place un budget formation sans limite annuelle pour chaque employé (en heures et en coûts) pour autant que cela apporte une plus-value à l’employé dans ses fonctions, quelle que soit sa position hiérarchique. Liip a également mis en place la transparence des salaires dans l’entreprise, un concept peu répandu en Suisse. Plusieurs employés ont participé à PowerCoders, initiative visant à favoriser l’intégration des réfugiés. Enfin, les employés peuvent profiter d’un massage une fois par mois. 

La startup alémanique FelFel (qui a créé un service de distributeurs offrant des mets frais et de qualité pour les entreprises) poursuit sa croissance. Dès lors, elle est passée en un an de la catégorie TPE (moins de 50 personnes) à PME (avec 72 employés). Ses prestations ont, elles aussi, pris l’ascenseur. Désormais, le jour de son anniversaire, le collaborateur se voit offrir l’après-midi et lorsqu’il devient parent, il reçoit une prime de 1000 fr. pour chaque naissance. 

Chez Europ Assistance Suisse (87 salariés, dont 76 sur Vaud), le chief happiness officer a mis en place de multiples actions, dont le projet d’offrir le repas de midi le jour de l’anniversaire du collaborateur (effectif dès juin prochain). 

Toujours assez bien placé, l’Hôtel InterContinental de Genève offre désormais la gratuité des repas à ses collaborateurs. Il a consacré un mois entier à diverses actions en faveur du développement durable et a noué un partenariat avec Foyer Handicap. 

A la suite de la vente de l’entreprise de Rossens (FR) par Maxwell Technologies, celle-ci a été rebaptisée Condis, du nom des condensateurs qu’elle produit depuis plus de cent ans. Malgré ces changements internes, la direction de la PME de 85 personnes a créé une salle de repos (un espace silencieux avec canapé, des fauteuils, une table et une bibliothèque) et élargi son offre de formation. Enfin, la caisse de prévoyance reconnaît désormais le concubinage et offre la possibilité d’une retraite partielle. 

Signalons encore la mise en place d’un home office au sein de la chaîne de fitness Harmony, un congé maternité payé à 100% durant seize semaines dans tous les cantons (Genève, Vaud et Valais) pour les employées de Loyco, tout comme chez JESA où l’on a aussi introduit un congé parental de cinq jours (naissance et adoption).  


Les cinq meilleurs de la catégorie

1. (9) LIIP 585 POINTS

2. (3) FELFEL 533

3. (12) EUROPE ASSISTANCE SUISSE 517

4. (3) INTERCONTINENTAL GENèVE 505

5. (4) CONDIS 490


Karting et Pop-Corn

Très petites entreprises

Lunajets

Rue Left 29, Meyrin (Ge) 

35 employés

Cette année, la limite du nombre d’employés pour cette catégorie a été légèrement augmentée (de 50 à 70) afin d’avoir davantage de candidats. LunaJets est parvenue de nouveau à l’emporter. Active dans le segment de la location de jets privés, elle offre un service de coiffeur au bureau toutes les six semaines. Les collaborateurs peuvent aussi amener leur chien en cas de soucis de garde. Une soirée karting a été organisée pour les nouveaux collaborateurs et une retraite de trois jours à Chamonix s’est déroulée fin mars pour l’ensemble des employés. Signalons encore la possibilité de suivre gratuitement des cours de CrossFit, zumba et de yoga dans une salle de gym proche. 

Second de notre classement, Beqom (spécialiste de la gestion des rémunérations pour les grands groupes) a décroché la certification ISO 27001, qui spécifie les contrôles de sécurité devant être mis en œuvre. 

Pour sa première participation, Academic Work (spécialiste du recrutement et du placement de profils juniors et étudiants) propose un service de pressing au bureau, rembourse 500 fr. pour les activités sportives, offre un service de massage au bureau ou encore une machine à pop-corn!  


Les cinq meilleurs de la catégorie

1 (1) LUNAJETS 512,5 points

2 (2) BEQOM 501 

3 (-) ACADEMIC WORK 462

4 (-) ILEM 445

5 (8) NEO ADVERTISING 410


Mentoring et congé paternité

Banques

UBS 

Saint-François 16, Lausanne 

27 549 employés en Suisse

Pour être encore plus pointu dans les comparaisons entre employeurs, il a été décidé de séparer les catégories assurances et banques. Dès lors, cela permet à UBS de décrocher enfin son premier trophée. La plus grande banque du pays a étoffé son offre de formation «Apprendre tout au long de la vie» pour les collaborateurs dès 45 ans. UBS propose notamment des cours gratuits sur des thématiques telles que social média, maîtrise des langues, IT, confiance et estime de soi, complexité et résolution de problèmes. En parallèle, un nouveau projet pilote appelé «Reverse mentoring» a été lancé. Cette initiative prévoit qu’un collaborateur senior soit coaché par un collaborateur junior afin de favoriser le partage de connaissances entre les générations, notamment en matière de nouvelles technologies. La plateforme UBS University a revu son offre de formation e-learning. De nouveaux cours sont dorénavant proposés chaque semaine autour de trois thèmes d’actualité et les modules sont classés selon le temps dont le collaborateur dispose. UBS a mis en place une initiative permettant à ses stagiaires porteurs de maturité de partir en Angleterre durant deux mois aux frais de la banque (vol et hébergement). Enfin, les collaborateurs bénéficient dorénavant de bureaux permettant notamment de travailler en position debout. 

A Credit Suisse, les quelque 400 nouveaux pères que le groupe bancaire compte chaque année dans ses rangs bénéficient désormais d’un congé paternité de douze jours au lieu de cinq, durée qui peut être prolongée à la demande par un congé non payé. En outre, jusqu’à dix jours par cas de maladie sont mis à la disposition des
collaborateurs pour s’occuper des membres de leur famille malades ou exigeant de soins. 

Pour sa seconde participation, la Banque Pictet décroche une belle place. Elle a été certifiée par EDGE en février dernier (qui traite de l’égalité des sexes) et a renforcé son dispositif pour la protection de l’intégrité personnelle des collaborateurs et pour favoriser la flexibilité. De son côté, l’UBP a lancé un projet pilote afin d’introduire le concept de mentoring sur trois de ses sites. Enfin, la Société Générale (Suisse) a mis en place le télétravail, mais aussi une plateforme présentant des projets de bénévolat en offrant deux jours pour y participer.  


Les cinq meilleurs de la catégorie

1. (3) UBS 655 POINTS

2. (5) CREDIT SUISSE 589

3. (-) PICTET & CIE 550,5

4. (8) UNION BANCAIRE PRIVÉE 524,5

5. (7) RAIFFEISEN 524


Flexibilité et salaires

Assurances

La Mobilière

Chemin de la Redoute 54, Nyon (VD) 

450 employés

La Mobilière bénéficie sans doute de son installation dans un bâtiment entièrement transformé et inauguré l’été dernier, qui accueille environ 450 personnes. Cela a représenté un investissement de 50 millions de francs. Les open spaces ont disparu au profit d’espaces de travail flexibles où chacun peut s’installer où il le souhaite. L’ancien restaurant a lui aussi été entièrement repensé. Enfin, La Mobilière propose des cartes d’accès dans des centres de fitness au tarif préférentiel de 5 fr. par jour et par personne. 

Quasiment à égalité, Vaudoise Assurances affiche un excellent score. Citons ce qu’elle a réalisé ces derniers mois: à la suite d’un sondage auprès de ses collaborateurs, la politique de rémunération variable (bonus + participation aux résultats) a été modifiée en 2018. Durant l’année écoulée, le plafond de participation aux résultats a été augmenté, passant de 800 fr. à 1000 fr. Ce montant est identique pour tous les collaborateurs, indépendamment de leur position hiérarchique et de leur salaire de base. Fin 2018, l’assureur a obtenu la certification Equal-Salary. Des aménagements phoniques ont été installés en 2018 pour le confort des collaborateurs. Un hackathon a été organisé. Six équipes, composées chacune de deux collaborateurs(trices) de la Vaudoise et de trois externes (étudiants, entrepreneurs, etc.), ont été réunies. Elles avaient 48 heures pour développer une solution informatique centrée sur l’amélioration de l’expérience client sous la forme d’un prototype d’application fonctionnel. Signalons encore qu’un horaire de travail canicule flexible a été mis en place. 

A la troisième place on trouve AXA Suisse dont les équipes bénéficient de plusieurs salles de détente équipées de chaises longues réglables (position assise ou couchée) et de paravents ou encore de massages pendant la pause de midi. Signalons la mise en place d’une carte électronique pour les avantages négociés pour les employés des Retraites Populaires auprès des commerces aux alentours. Enfin, chez Generali, on dispose désormais de six semaines de vacances. 


Les cinq meilleurs de la catégorie

1 (2) LA MOBILIÈRE 762,5 POINTS

2 (1) VAUDOISE ASSURANCES 760

3 (4) AXA SUISSE 663,5

4 (5) RETRAITES POPULAIRES 591,5

5 (-) GENERALI 579


Programme «VIS MA VIE», Insonorisation 

Enseignement

École hôtelière de Lausanne 

Route de Cojonnex 18, Lausanne

485 employés

Cette nouvelle catégorie vient confirmer les excellentes conditions de travail offertes dans de nombreuses écoles privées, à commencer par l’Ecole hôtelière de Lausanne qui se classe au 12e rang, toutes catégories confondues. Certes, ce secteur est réputé pour la grande quantité de vacances proposées, mais cela ne saurait expliquer seul ces résultats. 

Commençons par l’exemple de l’EHL. Celle-ci mène une politique de soutien actif aux collaborateurs dans leur préparation pour la présentation à des concours et prix. C’est ainsi que l’EHL peut se targuer d’employer Davide Dargenio, élu Meilleur sommelier d’Italie, ou encore Thomas Marie, 1er prix France et 2e prix Monde des Gourmand Awards pour le Grand Prix de la boulangerie. 

En ce qui concerne la responsabilité sociétale des entreprises (RSE), de nombreuses initiatives se sont déroulées en 2018: citons notamment le soutien et la collecte d’équipements de cuisine pour l’Ecole hôtelière Paul Dubrule au Cambodge, l’installation de nouveaux robinets plus écologiques (-90% d’eau et -60% de savon) ou encore le fait que le processus des achats alimentaires du campus est audité deux fois par an par l’organisme externe Beelong. 

Mentionnons aussi l’action «Vis ma vie» qui donne la possibilité de découvrir le métier et le quotidien des collègues d’un autre département de l’EHL pendant une demi-journée. 

Nouveau participant, le Collège du Léman obtient un joli score. Ce dernier a mis en ligne une plateforme disponible pour tous les collaborateurs et élèves afin de mesurer l’impact social et environnemental des actions de bénévolat menées par l’établissement. 

Une salle de pause pour le personnel administratif a vu le jour (avec canapés, éclairage doux, etc.), tandis que la cafétéria du secondaire a été relookée et dotée de matériaux insonorisants. 

Enfin, au Collège Champittet, la direction a introduit un congé d’adoption de trois jours.  


Les cinq meilleurs de la catégorie

1. (1) EHL 656 POINTS

2. (-) COLLÈGE DU LÉMAN 616

3. (2) COLLÈGE CHAMPITTet 613

4. (6) ÉCOLE MOSER 533

5. (-) LE ROSEY 499


Volontariat et ski

Santé et médical

Hirslanden Suisse Romande 

Avenue Ruchonnet 53, Lausanne

1141 employés

C’est une première pour le groupe Hirslanden, mais qui s’explique par le passage dans la catégorie Multinationales des grandes sociétés actives dans la pharma, par exemple Merck, et par le fait que les hôpitaux (CHUV, HUG, Hôpital Riviera Chablais, etc.) se trouvent dans la catégorie des entités publiques. C’est aussi la première année où la Clinique La Colline (GE) est intégrée dans le pool romand des cliniques du géant Hirslanden (seule la Clinique des Grangettes, récemment acquise, n’a pas été encore consolidée). Les possibilités de transferts entre les différentes cliniques du groupe en ressortent augmentées. Autre conséquence: les collaborateurs de la Clinique La Colline ont depuis 2018 la possibilité de recevoir des jours de vacances supplémentaires comme cadeau d’ancienneté (2 jours supplémentaires dès la 4e année, 3 jours dès la 9e, 4 jours dès la 14e). Hirslanden soutient le volontariat permettant à tous ses employés de s’engager pour une durée maximum de 4 mois à bord d’un navire-hôpital en partenariat avec Mercy Ships. En 2018, 8 collaborateurs ont participé aux différentes missions en Guinée. Parmi les nouveautés introduites: la création d’une journée internationale de l’infirmière au niveau du groupe ou encore l’introduction d’une journée de ski offerte aux collaborateurs. 

La Clinique de La Source n’a pas ménagé ses efforts non plus: formalisation et diffusion des modalités d’application du télétravail, organisation d’une séance de préparation au ski avec des physiothérapeutes, création du prix pour l’équipe avec le plus haut pourcentage de vaccination contre la grippe, création du prix COSACOL qui est une plateforme d’échanges qui donne la possibilité à chacun de transmettre des suggestions et propositions d’amélioration. Le prix est attribué selon les critères suivants: faisabilité, coût, impact, innovation, valeur ajoutée. Pour 2018, la proposition retenue a été le massage en entreprise. 

Enfin, chez Swiss Medical Network, voici quelques-unes des nouveautés introduites lors des douze derniers mois: possibilité de home office et flexibilité des horaires de travail; repas de midi à 5 fr., organisation de Junior Management Days pour les collaborateurs de moins de 26 ans à Laax (GR); offre de fringe benefits étoffée. 


Les Quatre meilleurs de la catégorie

1. (3) HIRSLANDEN SUISSE ROMANDE 598,5 points

2. (2) CLINIQUE DE LA SOURCE 589,5

3. (4) SWISS MEDICAL NETWORK 538

4. (-) CLINIQUE LA PRAIRIE 341


Le comité des manifestations de la Régie du Rhône. (Crédits: François Wavre/lundi13)

Allocation Transports, salle de détente

Immobilier et construction

Nouveau lauréat cette année: la patience aura payé et sa 3e participation aura été la bonne pour la Régie du Rhône (présente sur Genève et Vaud). Détenue par le groupe Investis (coté à la Bourse suisse depuis juin 2016), celle-ci a mis en place le télétravail pour ses fondés de pouvoir (un jour par semaine). Une cinquième semaine de vacances dès la 1re année de service a été instaurée. Un «salon de détente» ainsi que des transats disposés dans les espaces verts à l’extérieur ont vu le jour récemment. De plus, chaque collaborateur se voit désormais offrir un cadeau le jour de son anniversaire. Le choix de l’objet est déterminé chaque année par le «comité des manifestations», par exemple un mini-haut-parleur Bluetooth design, un chargeur pour mobile par induction, etc. L’abonnement TPG est pris en charge par l’employeur et des vélos électriques sont mis à disposition. Enfin, le siège genevois de la Régie du Rhône est équipé d’un distributeur de salades et de jus de fruits frais. 

Suit le bureau d’architectes MVT (39 personnes). Ce dernier a augmenté l’allocation forfaitaire pour utilisation des transports publics (passée de 165 fr. à 300 fr. par année). Il a aussi introduit une subvention de 1000 fr. par collaborateur pour l’achat d’un vélo classique ou électrique. MVT Architectes a également conclu un parrainage d’une ruche avec Bees4You (tout comme PwC ou Hermès, entre autres). Soucieux de la RSE, le bénéfice de la société est redistribué ainsi: 1/3 aux employés, 1/3 aux actionnaires et 1/3 pour les projets d’entreprise. Actuellement, deux projets ont été retenus avec  l’appui de l’Institut européen de coopération et de développement: l’amélioration de l’accès à l’éducation des enfants syriens réfugiés au Liban et la construction d’une école de boulangerie-pâtisserie au Vietnam. Le bureau encourage ses clients à s’impliquer à ses côtés en versant un millième du coût de construction. Cela a permis de récolter plus de 10 000 fr., auxquels MVT a ajouté 30 000 fr. en 2018. 


Les cinq meilleurs de la catégorie

1 (-) RÉGIE DU RHÔNE 601 points

2 (2) MVT ARCHITECTES 573

3 (4) CCHE ARCHITECTURE 561,5

4 (2) DBS IMMOBILIER 547,5

5 (-) GROUPE SWISSROC 418


Vaudoise assurances remporte le Prix Swibeco

Pour la deuxième année consécutive, Bilan décerne un prix dévolu aux compensations non salariales («fringe benefits»), en partenariat avec la plateforme digitale Swibeco. Cette dernière, à la suite de sa récente fusion avec BenefitsForYou, devient l’acteur unique en Suisse, centralisant tous les avantages exempts d’impôts. 

Après analyse des questionnaires remplis par les employeurs romands ayant participé à notre enquête, le lauréat est la Vaudoise Assurances, dont le siège social est situé place de Milan 120, à Lausanne. «La Vaudoise prend sérieusement à cœur le bien-être de ses collaborateurs. D’abord, ils ont l’humilité de faire des sondages auprès de leurs collaborateurs afin de comprendre leurs besoins et envies. Il en est ressorti un ensemble de mesures et projets tels que: projet d’aménagement des espaces de travail intelligents, participation au résultat de l’entreprise transparente et égalitaire, prise en charge d’une partie des assurances maladie complémentaires pour le collaborateur et son conjoint, soutien financier conséquent pour des activités sportives, service indépendant et confidentiel pour accompagner les collaborateurs lors de difficultés professionnelles et/ou personnelles, certification 

Equal-Salary, subvention importante de la cantine et un contingent REKA de 15», résume Ivan Brustlein, fondateur et CEO de Swibeco.  

Ce dernier remarque qu’il y a une demande importante des employés pour les «tax free benefits», alors que les sociétés n’y ont pas recours ou de manière très limitée. 

«Par exemple, seuls 1,5% des employés en Suisse ont accès à une lunch card alors que chez nos voisins européens, la moyenne se situe entre 25 et 40%!»

Serge Guertchakoff

RÉDACTEUR EN CHEF DE BILAN

Lui écrire

Serge Guertchakoff est rédacteur en chef de Bilan et auteur de quatre livres, dont l'un sur le secret bancaire. Journaliste d'investigation spécialiste de l'immobilier, des RH ou encore des PME en général, il est également à l'initiative du supplément Immoluxe et du numéro dédié aux 300 plus riches. Après avoir été rédacteur en chef adjoint de Bilan de 2014 à 2019, il a pris la succession de Myret Zaki en juin de cette année.

Du même auteur:

Le capital-investissement connaît un renouveau en Suisse
Le Geneva Business Center de Procter & Gamble récompensé pour ses RH

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."