Bilan

Léger repli du chiffre d'affaires et du bénéfice pour Kuoni en 2014

Le numéro un du voyage en Suisse a réalisé l'année dernière un chiffre d'affaires de 5,51 milliards de francs, en recul de 2,8%. Son bénéfice s'est inscrit à 67,2 millions de francs.

Mi-janvier, Kuoni avait annoncé vouloir vendre ses activités de base de voyagiste, y compris en ligne, pour se focaliser sur les professionnels de la branche.

Crédits: Keystone

Kuoni a bouclé 2014 sur des résultats en légère baisse par rapport à l'exercice précédent. Le voyagiste zurichois a connu une contraction de 2,8% de son chiffre d'affaires, à 5,51 mrd CHF, et de 2,6% son bénéfice net, à 67,2 mio CHF (-2,6%), indique-t-il mardi. La mutation stratégique suit son cours et le groupe a bon espoir de vendre ses activités d'agences de voyage d'ici fin 2015.

Le bénéfice brut s'est contracté de 7,3% à 1,02 mrd CHF et l'excédent d'exploitation (EBIT) de près d'un quart (-24,1%) à 85,7 mio, pour une marge afférente de 1,6%, en baisse de 0,4 point de pourcentage (pp) par rapport à 2013, précise Kuoni dans son rapport annuel. Comparé au résultat ajusté de 2013, ressorti à 36,7 mio CHF hors effets d'un changement dans la prévoyance professionnelle en Suisse, le bénéfice net réalise un bond de 83,7%.

Lors de l'assemblée générale prévue le 20 avril prochain, les actionnaires se verront proposer le versement d'un dividende inchangé de 1,50 CHF par nominative de type A et de 7,50 CHF par nominative de type B au titre de l'exercice écoulé. Le montant proposé correspond à un ratio de distribution de 43,7%, conforme à la politique de dividende du groupe (40-45%).

Seules deux unités d'affaires ont vu leur chiffre d'affaires progresser en 2014, à savoir Fully Independent Traveller (FIT), la plus importante du groupe, à 1,93 mrd CHF (+7,3%) et VFS Global, spécialisé dans les visas, à 271 mio CHF (+11,1%). Kuoni précise que la bonne performance de FIT est à attribuer avant tout aux marchés émergents Asie/Pacifique, Moyen-Orient, Europe centrale et Afrique. En revanche les coûts en personnel et pour la rénovation de plateformes d'e-commerce ont plombé l'EBIT de cette unité, à 42 mio CHF.

La division Outbound Nordic, est celle qui enregistre le recul le plus marqué, à 844 mio CHF (-14,1%), alors que le chiffre d'affaires dégagé par Europe/Asia est ressorti à 1,34 mrd CHF, en baise de 5,0%. Selon le groupe, les troubles géopolitiques qui ont secoué des régions touristiques comme l'Egypte et la Thaïlande, ainsi que des effets de change négatifs, ont plombé la demande, générant des surcapacités importantes.

NOUVELLE ORIENTATION STRATÉGIQUE

Selon le numéro un de la branche en Suisse, la réorientation stratégique se poursuit comme prévu. Mi-janvier, Kuoni avait annoncé vouloir vendre ses agences de voyage, y compris en ligne, pour recentrer les activités du groupe vers la prestation de services à l'industrie mondiale du voyage.

Kuoni disposera alors de trois divisions. Global Travel Services (GTS) regroupera les unités Group Travel et Destination Management Specialists, Global Travel Distribution (GTD) sera le nouveau nom de FIT, alors que VFS Global restera inchangé.

"Nous sommes en contact avec de nombreux intéressés, et nous avons bon espoir de trouver encore cette année des repreneurs pour les unités concernées", a affirmé le directeur général (CEO) du groupe, Peter Meier, en conférence de presse de bilan. Certains investisseurs préfèrent conserver l'anonymat, aussi le CEO n'articulera pas de noms.

Il est possible que les activités soient vendues séparément, par blocs, ou alors regroupées dans un seul "paquet", a poursuivi M. Meier. Ce qui est sûr, c'est que les activités de Kuoni en Suisse, qui comprennent notamment les agences de voyage, ne feront pas l'objet d'un nouveau fractionnement. Le groupe travaille avec la banque Morgan Stanley à l'élaboration d'un mémorandum d'information.

OBJECTIFS AJUSTÉS

Suite à l'abandon du taux plancher face à l'euro, la direction de Kuoni a ajusté ses prévisions de croissance annuelle à 5% pour la période 2015-2017, pour une marge EBIT à 3,0%. Face à l'absence de nouvelles information concernant la vente, les analystes ont reporté leur attention sur les nouveaux objectifs à moyen terme.

Felix Remmers, de Credit Suisse, se dit déçu par la nouvelle orientation et reproche aux objectifs de manquer d'inspiration.

Verdict plus clément de Vontobel, dont l'analyste a été agréablement surpris par le nombre de réservations dans les unités GTS et VFS. La banque qualifie d'optimistes les nouveaux objectifs à moyen terme, qu'elle aurait préféré voir formulés en termes de rendement du capital plutôt qu'en EBIT.

La Banque cantonale de Zurich (ZKB), parle d'une "orientation réaliste". Compte tenu de l'embellie sur le front des changes depuis janvier, le chiffre d'affaires visé à moyen terme est plutôt modeste. L'objectif de 3% au moins de marge EBIT ne semble donc pas agressif.

A la Bourse suisse, la nominative Kuoni a plongé dans le rouge dès l'ouverture de la séance, inscrivant un plus bas à 333,00 CHF peu après 09h30. A 14h00 le nombre des échanges se situait encore en dessous du volume journalier moyen. Vers 13h40, le titre égarait 2,0% à 339,00 CHF, dans un marché global (SPI) en repli de 0,40%.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."