Bilan

Leclanché subit une perte de 25,7 millions de francs

Le fabricant de batteries Leclanché a creusé sa perte nette en 2014 à 25,7 millions de francs, contre -13,6 millions l'exercice précédent.

Pour 2015, Leclanché estime être bien positionné grâce aux différentes mesures introduites dans le cadre du programme de croissance. La société vaudoise souligne toutefois ne pas avoir encore surmonté toutes les difficultés auxquelles elle fait face.

Crédits: Keystone

Le fabricant de batteries Leclanché a creusé sa perte nette en 2014 à 25,7 mio CHF, contre -13,6 mio CHF l'exercice précédent. Le chiffre d'affaires a reculé de 27,6% à 10,8 mio CHF. La société yverdonnoise assure que son financement sera garanti pour les douze prochains mois et jusqu'à ce que le seuil de rentabilité soit atteint pour le résultat brut d'exploitation (EBITDA).

Ce scenario semble toutefois s'éloigner puisque l'EBITDA s'affiche en négatif à -16,9 mio CHF, contre -9,65 mio CHF en 2013, indique Leclanché vendredi. Le bénéfice d'exploitation (EBIT) s'est également péjoré à -22,4 mio CHF, alors qu'il se situait encore à -12,1 mio CHF une année auparavant. Une amélioration est constatée pour le bénéfice par action (BPA) qui s'inscrit à -1,33 CHF (-1,69 CHF en 2013).

La performance globale pour l'exercice 2014 a été affectée par le manque de liquidités, ce qui explique la baisse du chiffre d'affaires, selon un communiqué. Les résultats annuels correspondent aux prévisions de l'entreprise.

Toutes les divisions ont enregistré une baisse des ventes, notamment Systèmes portables qui chute de 24% en raison notamment de l'expiration d'un contrat à long terme.

L'année 2014 a notamment marquée par la mise en place d'une nouvelle structure organisationnelle. Depuis 2015, les activités ont été redistribuées dans cinq unités.

Pour 2015, Leclanché estime être bien positionné grâce aux différentes mesures introduites dans le cadre du programme de croissance. La société vaudoise souligne toutefois ne pas avoir encore surmonté toutes les difficultés auxquelles elle fait face. Celle-ci met la priorité sur l'expansion à l'international et s'efforce de compléter sa palette de produits.

L'arrivée de nouveaux actionnaires et l'augmentation des effectifs de 9% afin de mettre en oeuvre le programme de croissance sont considérés comme des facteurs incitant à l'optimisme.

Le financement de l'entreprise sera garanti pour au moins 12 mois et jusqu'à ce que l'EBITDA bascule dans le vert, précise Leclanché. Les actionnaires de la société avaient entériné en janvier un financement de 21 mio CHF accordé début décembre par Recharge ApS, avec option de conversion. Cette somme doit permettre à l'entreprise de fonctionner lors de l'exercice 2015.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."