Bilan

Le Tessin envisage de racheter des cliniques privées

Le gouvernement tessinois serait intéressée par le rachat de la clinique de Sant'Anna à Sorengo, dans l'aggloméraiton de Lugano, actuellement propriété de Swiss Medical Network (SMN).

La clinique Sant'Anna avait été rachetée dans son intégralité par SMN (à l'époque Genolier Swiss Medical Network) et consolidée dans les comptes du groupe au 1er janvier 2012.

Crédits: Keystone

Le gouvernement tessinois évalue la possibilité de racheter, par le biais du réseau hospitalier cantonal (EOC) la clinique de Sant'Anna à Sorengo, actuellement propriété du groupe de cliniques privées Swiss Medical Network (SMN), filiale détenue à 100% par le fribourgeois Aevis. Contactée jeudi par AWP, la maison-mère cotée à la Bourse SIX a fait savoir que l'établissement n'est actuellement pas à vendre.

Le projet fait suite au rejet dans les urnes dimanche dernier de la nouvelle loi sur l'EOC, qui aurait permis de renforcer les partenariats public-privé dans le domaine de la santé, selon une fuite rapportée par la RSI. La proposition émanerait du Conseiller d'État Manuele Bertoli, responsable du département de l'éducation, de la culture et du sport. Ce dernier n'a pas souhaité faire de commentaire.

Sollicité à plusieurs reprises jeudi, son confrère en charge du portefeuille de la santé, Paolo Beltraminelli, n'était pas disponible pour une prise de position officielle. Juste après la votation, le magistrat PDC, qui a repris les rênes du gouvernement cantonal en avril, avait dit s'attendre à voir un nombre croissant de patients tessinois aller se faire soigner dans le reste de la Suisse.

Pas les fonds nécessaires

Sur les ondes d'une radio locale, Paolo Sanvido, président du conseil d'administration de l'EOC a laissé peu de place au doute. "Vu que la nouvelle loi a été rejetée, l'EOC ne dispose pas de capital en dotation". Il a précisé qu'avec les projets et les investissements en cours, le réseau ne disposait pas des fonds pour réaliser une telle acquisition.

Dans le cadre d'un partenariat public-privé, il était prévu d'agrandir le site de Sant'Anna, qui aurait accueilli la plus grande maternité du canton, un projet qui est tombé à l'eau avec le "non" sorti des urnes.

Dans les colonnes de la "Regione", Antoine Hubert, administrateur délégué du conseil d'administration d'Aevis, évoque "une grande occasion perdue", mais se dit confiant de trouver d'autres formes de partenariat avec le secteur public. "Nous restons au Tessin et continuerons d'y investir", a-t-il conclu.

La clinique Sant'Anna avait été rachetée dans son intégralité par SMN (à l'époque Genolier Swiss Medical Network) et consolidée dans au 1er janvier 2012. La même année, le groupe, qui compte désormais une quinzaine de sites à travers la Suisse, avait également procédé à l'acquisition d'Ars Medica, une autre clinique privée située à Lugano.

Ensemble, les deux sites tessinois, désormais regroupés au sein de la société GSMN Ticino SA, ont réalisé en 2015 un chiffre d'affaires de près de 70 mio CHF, soit presque autant que la clinique de Genolier, fer de lance du groupe.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."