Bilan

Le rachat de Syngenta par ChemChina sous la loupe américaine

Le sénateur de l'Etat de l'Iowa Chuck Grassley a exigé mardi que les fusions de grandes entreprises agrochimiques soient examinées de manière coordonnée par plusieurs autorités américaines.

Les experts américains s'inquiètent en outre de l'augmentation des rachats d'entreprises occidentales par la Chine.

Crédits: AFP

Le rachat du groupe agrochimique bâlois Syngenta par le chinois ChemChina est toujours sous la loupe des autorités américaines. Cette annonce survient après celle de Bruxelles d'ouvrir une enquête sur le projet de fusion entre deux géants américains de la chimie.

Le sénateur de l'Etat de l'Iowa Chuck Grassley a en outre exigé mardi que les fusions de grandes entreprises agrochimiques soient examinées de manière coordonnée par plusieurs autorités américaines.

Selon Chuck Grassley, qui occupe la présidence du comité judiciaire du Sénat, les mariages comme celui de Dow Chemical et DuPont ainsi que celui de Syngenta et de ChemChina ne doivent pas être observés séparément mais pris dans un tout. Sinon "les répercussions sur l'ensemble de la branche pourraient apparaître comme moindre qu'elles ne le sont en réalité", a-t-il averti.

Dans une lettre à toutes les administrations américaines, M. Grassley recommande une coopération qui s'assure que la compétition entre les acteurs globaux en agrochimie ne soit pas réduite par ces transactions. Ce qui pourrait nuire aux agriculteurs américains.

Les experts américains s'inquiètent en outre de l'augmentation des rachats d'entreprises occidentales par la Chine. Un rapport du cabinet d'audit PriceWaterhouseCoopers affirme que la Chine a investi une somme record de 134 milliards de dollars dans des entreprises étrangères durant le premier semestre 2016, soit presque trois fois plus que l'année passée.

Vingt-quatre rachats chinois ont dépassé cette année le milliard de dollars. L'opération géante divulguée en février entre ChemChina et Syngenta porte sur un montant de 43 milliards de dollars. Il s'agit de la plus grosse transaction.

La commission de la concurrence de l'Union européenne avait annoncé la semaine dernière lancer une enquête sur la fusion planifiée entre les deux américains DuPont et Dow Chemical. Une première étude préliminaire lui faisait craindre un impact négatif sur les prix, la qualité, le choix et l'innovation dans le marché des produits phytosanitaires.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."