Bilan

Le propriétaire d'Alipay, filiale d'Alibaba, prêt à entrer en Bourse

Ant Financial, société financière affiliée au géant chinois du commerce en ligne Alibaba, veut être coté à Shanghai, dans ce qui serait la plus grosse introduction en Bourse en Chine depuis 2010.

Alipay contrôle environ 80% du marché des paiements électroniques en Chine.

Crédits: AFP

Ant Financial, société financière affiliée au géant chinois du commerce en ligne Alibaba et engagé dans une levée de fonds susceptible de le valoriser à 60 milliards de dollars, veut être coté à Shanghai, dans ce qui serait la plus grosse introduction en Bourse en Chine depuis 2010, rapporte Bloomberg.

La société a désormais réuni les conditions -dont trois années consécutives de bénéfices significatifs- pour entamer dès cette année la demande d'introduction boursière, assure l'agence financière, citant des sources proches du dossier.

Ant Financial administre Alipay, le système de paiement électronique utilisé sur les plates-formes de vente d'Alibaba et par un grand nombre d'applications chinoises pour smartphones, et propose de très populaires produits d'investissement ayant favorisé l'essor de la finance en ligne.

Contacté par l'AFP, Ant Financial -une société partiellement possédée par Jack Ma, l'emblématique fondateur d'Alibaba- s'est refusé "à tout commentaire sur des spéculations de marchés".

Selon Bloomberg, Ant est actuellement engagée dans une levée de fonds destinée à totaliser "au moins" 3,5 milliards de dollars, ce qui valoriserait l'entreprise à environ 60 milliards.

A ce niveau-là, son entrée en Bourse pourrait être la plus importante réalisée sur les places de Chine continentale depuis 2010, et l'introduction de Agricultural Bank of China, évaluée à 60 milliards de dollars.

Aucun des grands acteurs de l'internet chinois n'est coté sur les places de Shanghai et Shenzhen, ayant préféré Hong Kong ou New York. Ant Financial "pourrait donc bénéficier d'une prime importante en valeur s'il s'introduit" à Shanghai, s'attirant les faveurs des investisseurs locaux, observait Li Muzhi, analyste du cabinet Arete Research, cité par Bloomberg.

Alipay contrôle environ 80% du marché des paiements électroniques en Chine, mais Ant Financial ne cache pas ses ambitions de se développer aussi bien dans les domaines de la banque en ligne (via ses produits de placement) et dans les services de proximité.

Il a ainsi annoncé la semaine dernière qu'il investirait 350 millions de dollars dans l'application de livraison de plats à domicile Ele.me, conjointement à un investissement de 900 millions de dollars réalisé par Alibaba.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."