Bilan

Le président des coopératives Migros veut déjà partir en 2019

Andrea Broggini, président de la Fédération des coopératives Migros (FCM), envisage de démissionner de ses fonctions au second semestre 2019.

L'avocat tessinois avait rejoint l'administration de la FCM en 2004, qu'il préside depuis 2012.

Crédits: keystone

L'assemblée générale en mars prochain devra trouver un successeur à Andrea Broggini, président de la Fédération des coopératives Migros (FCM). En mai dernier, M. Broggini, âgé de 61 ans, avait encore indiqué qu'il ne souhaitait pas se représenter mi-2020 pour un nouveau mandat. Il souhaite anticiper son retrait du géant orange pour permettre une transition en douceur, a-t-il précisé dans un entretien au journal zurichois NZZ paru vendredi. Au total, en tenant compte du départ d'Andrea Broggini, quatre membres indépendants doivent être remplacés.

Lire aussiMigros prévoit une restructuration, 300 postes menacés

L'avocat tessinois avait rejoint l'administration de la FCM en 2004, qu'il préside depuis 2012. Cette instance de 23 membres est l'organe de surveillance de la FCM, comparable au conseil d'administration d'une entreprise classique. Andrea Broggini ne compte pas changer la structure du géant orange, avec ses dix coopératives fédérées, chapeautées par la FCM. Le concurrent Coop avait, lui, réuni il y a près de 20 ans ses coopératives régionales sous une seule entité.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."