Bilan

Le plan sectoriel de l'aéroport de Zurich a été adapté

Le Conseil fédéral a approuvé vendredi la révision partielle du plan directeur zurichois. Dans le même temps, il a adapté la courbe d'exposition au bruit.

La sécurité des itinéraires de décollage et d'atterrissage à l'aéroport de Zurich devrait être ainsi améliorée.

Crédits: Keystone

Le plan sectoriel pour l'aéroport de Zurich a été adapté en prévision d'une éventuelle prolongation des pistes 28 et 32. Le Conseil fédéral a approuvé vendredi la révision partielle du plan directeur zurichois. Dans le même temps, il a adapté la courbe d'exposition au bruit.

La sécurité des itinéraires de décollage et d'atterrissage devrait être ainsi améliorée. Le Parlement zurichois avait prévu un périmètre plus réduit pour l'aéroport, divergent du plan sectoriel de l'infrastructure aéronautique la Confédération (PSIA).

S'appuyant sur ses compétences en la matière, le Conseil fédéral a adapté le périmètre de l'aéroport aux prescriptions de la fiche PSIA. Ainsi l'espace requis pour la prolongation éventuelle des pistes d'atterrissage est garanti.

Les délimitations du plan sectoriel sont importantes, car elles déterminent les zones de construction de logements autour de l'aéroport. Aucune affectation pour des habitations ne pourra plus être prévue à l'intérieur de cette ligne de démarcation.

Dans le même temps, le Conseil fédéral a adapté la courbe d'exposition au bruit dans la fiche PSIA de l'aéroport de Zurich. La modification des itinéraires d'approche et de départ déplace en effet l'exposition au bruit à l'ouest et au sud lors de l'exploitation de nuit.

De ce fait, les données ont été revues. Cette mesure ne modifie cependant pas le nombre d'approches sur l'axe sud.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."