Bilan

Le patron de BP voit le baril entre 55 et 70 dollars dans le futur proche

Le patron de British Petroleum Bob Dudley a estimé mardi au Congrès mondial de l'Energie à Istanbul que "le prix du pétrole va osciller entre 55 et 70 dollars (le baril) jusqu'à la fin de la décennie".

"Avoir des prix à 25 dollars le baril n'est pas bon pour le monde, tout comme ce n'est pas bon d'avoir un baril à 100 dollars", a ajouté M. Dudley.

Crédits: AFP

Les cours du pétrole devraient évoluer entre 55 et 70 dollars le baril jusqu'à la fin de la décennie, a estimé mardi le patron de British Petroleum (BP) Bob Dudley.

Les marchés enregistrent une tendance haussière depuis la décision surprise de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) le 28 septembre de ramener sa production à un niveau de 32,5 à 33 millions de barils par jour, contre 33,47 mbj en août.

Le Brent avait atteint lundi un plus haut en un an à 53,73 dollars tandis que le WTI avait plafonné à 51,60 dollars, à son plus haut depuis quatre mois.

M. Dudley, parlant lors du Congrès mondial de l'Energie à Istanbul, a estimé que "le prix du pétrole va osciller entre 55 et 70 dollars (le baril) jusqu'à la fin de la décennie".

"Avoir des prix à 25 dollars le baril n'est pas bon pour le monde, tout comme ce n'est pas bon d'avoir un baril à 100 dollars", a ajouté M. Dudley.

Interrogé par ailleurs sur un possible retour de BP en Iran à la faveur de la levée des sanctions dans le cadre de l'accord avec les puissances internationales sur son programme nucléaire, M. Dudley s'est montré prudent.

"Nous devons faire très attention", a-t-il déclaré, affirmant que les indications sur la levée effective des sanctions prêtent encore à confusion. "Nous n'avons pas de plan (pour y retourner) à l'heure actuelle", a-t-il assuré.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."