Bilan

Le nouvel avion de Swiss est plus économe

Construit par le canadien Bombardier, le nouveau C Series va faire son premier vol commercial de Zurich à Paris à la mi-juillet. Plus confortable, il est aussi plus léger ce qui permet d'appréciable économie de carburant. Présentation en six chiffres.
  • 30: le nombre de CS Bombardier commandé par la Swiss International Airlines

    Vendredi 1er juillet, le premier CS100 Bombardier de Suisse a quitté l'usine Bombardier de Mirabel au Canada pour rallier Zurich en passant par Dublin. Il sera mis en service le 15 juillet lors d’un vol pour Paris. L'appareil desservira aussi comme premières destinations Manchester, Nice, Paris Prague et Budapest. Au total, 30 appareils ont été commandés auprès de Bombardier la compagnie nationale Swiss International Airlines, filiale de Lufthansan.

  • 125: le nombre de passagers

    Nez pointu, empennage rouge flanqué de la croix suisse et fuselage à marqué du logo "Swiss", le CS100 présente un profil immédiament reconnaissable. Chaque rangée de sièges comporte un écran, tandis que la climatisation de la cabine s’adapte automatiquement au nombre de passagers, dont le nombre est fixé à 125 maximum.

  • 48 centimètres: La largeur des sièges

    Le jet canadien CS-100 déploie davantage de confort que ses prédécesseurs. Des fenêtres plus grandes, davantage de place pour les bagages en cabine, un couloir plus large ainsi que des sièges qui atteignent 48 centimètres. Des avantages qui devraient contribuer à retenir une clientèle d’affaires, tentée par les prix plancher d’easyJet, visée notamment par une ligne Zurich-Londres City ouverte dès le début de l’année prochaine.

  • 72 millions: le prix catalogue en dollars du CS-100

    Swiss est la première compagnie à faire voler pour des activités commerciales des appareils Bombardier C-Series. A ce titre, la compagnie helvétique va bénéficier d’un soutien flexible et gratuit du constructeur canadien. Selon les spécialistes de l’aéronautique, la filiale de Lufthansa devrait aussi avoir bénéficié d’un rabais de 20 à 25% sur le prix de vente au catalogue du CS-100 de 72 millions de dollars.

  • 20%: Les économies en consommation de kérosène

    L’appareil canadien est nettement moins gourmand en kérosène que les appareils Jumbolino qu’il vient remplacer. Long de 34.9 mètres, haut de 11,8 mètres et d’une envergure de 35,1 mètres, il atteint la vitesse de 871 km/h et peut parcourir 3650 kilomètres sans escale. Plus léger que l’A320, le CS permet une économie de 20% en frais de kérosène. Il est aussi plus silencieux comparé aux anciennes générations de 10 à 15 décibels. Le bruit perceptible à l’oreille est divisé par deux.

  • 30: le nombre de CS Bombardier commandé par Swiss

    Les douze années de construction de ce nouveau modèle ont été tumultueuses pour le groupe Bombardier enfoncé dans les chiffres rouges, qui livre le C Serie avec deux ans de retard. Swiss a commandé 30 CS Bombardier. Les commandes portent sur des appareils de types CS 100 et CS 300 de tailles différentes. Les neuf premiers seront livrés cette année, les dix suivants en 2017 et les onze derniers en 2018.

Une nouvelle génération d'appareils plus performants doit permettre à Swiss International Air Lines d'affronter la concurrence les low-costs.

Mary Vacharidis
Mary Vakaridis

JOURNALISTE

Lui écrire

Journaliste chez Bilan, Mary Vakaridis vit à Zurich depuis 1997. Durant sa carrière professionnelle, elle a travaillé pour différents titres de la presse quotidienne, ainsi que pour la télévision puis la radio romandes (RTS). Diplômée de l'Université de Lausanne en Lettres, elle chérit son statut de journaliste qui lui permet de laisser libre cours à sa curiosité.

Du même auteur:

CFF: Comment éviter le scénario catastrophe
L’omerta sur le harcèlement sexuel existe aussi en suisse

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."