Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Le luxe d'occasion décolle grâce à internet

Les sites se rémunèrent en prélevant une commission de 10% à 35%. La plateforme française Vestiaire Collective a brassé 27 millions d'euros en 2013 et vise le double en 2014. Le site Vide Dressing a lui atteint les 24 millions dès 2012.

AFP