Bilan

Le laboratoire Addex supprime 37 postes sur 55

Le laboratoire Addex Therapeutics a annoncé jeudi le licenciement de 37 employés. L'entreprise biopharmaceutique, dont la perte a atteint 27 millions l'an dernier, continuera d'employer 18 personnes à Genève.
A Genève, le laboratoire Addex ne comptera plus que 18 employés. Crédits: Keystone

«Au terme de la procédure de consultation, l'entreprise doit se séparer de 37 employés», a indiqué Addex dans un communiqué sur ses résultats financiers annuels. Le 7 février, le laboratoire avait affirmé vouloir se concentrer sur les domaines de recherche les plus prometteurs et en priorité les maladies rares, en abandonnant d'autres segments.

Sur l'ensemble de l'année 2012, Addex a dégagé une perte nette de 27 millions de francs, contre 31,1 millions en 2011. Le laboratoire avait déjà réduit ses dépenses l'an dernier.

Le cash-burn a été de 20,8 millions de francs, en ligne avec la prévision visée de 20 à 21 millions de francs annoncée par l'entreprise. Pour 2013, Addex s'attend à un cash-burn entre 15 et 16 millions, y compris les coûts de restructuration.

Cash suffisant

A fin 2012, Addex disposait de liquidités et d'équivalents en cash à hauteur de 15,3 millions, contre 36,1 millions fin 2011, soit un recul de 58% en un an. Ces liquidités suffisent jusqu'à la fin de l'année, a précisé la société.

Les revenus se sont montés à 100'000 francs en 2012, alors qu'ils étaient de 3,7 millions en 2011 (suite à une donation). Les dépenses dans le secteur de la recherche et du développement ont dû être réduites l'an passé, soit de 26% à 20,7 millions.

Charlotte Keywood, Robert Lutjens, Jean-Philippe Rocher et Christopher Maggos ont quitté le comité exécutif, dans le cadre de la réorganisation de l'entreprise. La société est surtout active dans le développement de traitements de la schizophrénie et de la maladie de Parkinson.

En se restructurant, Addex veut progresser dans ses essais cliniques de maladies pour lesquels des médicaments peuvent être raisonnablement lancés sur les marchés principaux (Etats-Unis, Europe, Japon). Il entend maximiser le succès potentiel dans au moins deux programmes au cours des 12 prochains mois et limiter ses coûts dans les étapes initiales de la recherche, a expliqué le laboratoire.

Il focalisera ses efforts sur trois médicaments candidats le Dipraglurant (en phase 2), l'ADX71441 (en phase 1) et le mGlu4 PAM (phase initiale).

 

 

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."