Bilan

Le conseil d'administration de VJC ne prend pas parti

Le groupe d'hôtellerie de luxe Victoria-Jungfrau Collection renonce à donner des recommandations sur l'acceptation ou sur le refus des offres de rachat de Swiss Private Hotel et de AEVIS Holding.

Selon l'avis du conseil d'administration de VJC, les deux offres reflètent la juste valeur des actions du groupe.

Crédits: Keystone

Le groupe d'hôtellerie de luxe Victoria-Jungfrau Collection (VJC) a décidé de renoncer à donner des recommandations sur l'acceptation ou sur le refus des offres de Swiss Private Hotel et de AEVIS Holding, indique le conseil d'administration dans un communiqué publié vendredi.

La décision a été prise par quatre voix contre zéro et deux abstentions. AEVIS Holding a augmenté son offre à 310 CHF par action en application de l'art. 10 de l'Ordonnance sur les OPA. Swiss Private Hotel offre aussi 310 CHF par action. Selon l'avis du conseil d'administration-VJC, les deux offres reflètent la juste valeur des actions.

Le 20 février 2014, l'actionnariat de VJC se répartissait ainsi: 33,47% à AEVIS Holding, 23,9% à KIO, 12,1% à la Banque cantonale bernoise et 6,1% à Gebäudeversicherung Berne (GVB) 6,1%. La société financière Terramaris et Novartis, qui étaient encore cités comme actionnaires principaux dans le dernier rapport du conseil d'administration du 10 février 2014, ont entretemps, vendu leurs actions VJC à AEVIS.

 

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."