Bilan

Le chinois HNA va racheter l'hôtelier américain Carlson

Le conglomérat chinois HNA va racheter l'américain Carlson Hotels, propriétaire de la marque Radisson, afin d'être présent aux Etats-Unis.

HNA est désormais un gigantesque conglomérat, avec des intérêts dans l'aéronautique, la finance, le tourisme et la logistique.

Crédits: AFP

Le conglomérat chinois HNA va racheter l'américain Carlson Hotels, propriétaire de la marque Radisson, afin d'être présent aux Etats-Unis, selon un communiqué commun des entreprises, alors que plusieurs groupes chinois affichent leurs ambitions internationales dans l'hôtellerie.

Cette acquisition à l'étranger est la troisième annoncée par HNA en l'espace de trois mois.

Elle fait suite à une offre de 14 milliards de dollars d'un autre groupe chinois, le conglomérat financier Anbang, pour le rachat de l'americain Starwood Hotels, proposition finalement abandonnée.

HNA Tourism Group s'est engagé à acheter Carlson Hotels -- dont sa participation de 51,3% dans Rezidor Hotel Group -- à sa maison-mère Carlson Hospitality Group.

Les conditions financières n'ont pas été révélées.

Carlson, basé à Minneapolis (Etats-Unis), exploite ou développe actuellement 1.400 hôtels dans 115 pays et territoires.

Le président et PDG de HNA Hospitality Group, Bai Haibo, a déclaré dans le communiqué que l'acquisition visait à "établir notre présence sur le marché américain et renforcer notre position dans l'hôtellerie au niveau international".

Connu à l'origine comme la maison-mère de la compagnie Hainan Airlines, HNA est désormais un gigantesque conglomérat, avec des intérêts dans l'aéronautique, la finance, le tourisme et la logistique.

En février, HNA a acheté le distributeur américain de produits technologiques Ingram Micro pour 6 milliards de dollars, et a annoncé début avril son intention de racheter pour 1,5 milliard de dollars le prestataire suisse de services pour compagnies aériennes Gategroup.

La dernière transaction, approuvée par le conseil d'administration de Carlson, devrait être finalisée lors du deuxième semestre 2016, d'après le communiqué.

HNA doit par ailleurs encore décider s'il lance une offre publique d'achat obligatoire pour les parts restantes de Rezidor, ou s'il réduit sa participation à moins de 30%, selon la même source.

Début 2016, le français Pierre et Vacances-Center Parcs, spécialiste des résidences de tourisme, avait de son côté entériné l'entrée de HNA dans son capital à hauteur de 10%. Le chinois avait en revanche renoncé à reprendre le voyagiste Fram.

Pékin encourage activement ses entreprises à doper leurs investissements à l'international afin de conquérir de nouveaux marchés et débouchés, dans un contexte de ralentissement de l'économie chinoise.

Avec des opérations parfois colossales: le géant étatique chinois ChemChina a proposé en février de racheter l'agrochimiste suisse Syngenta pour 43 milliards de dollars, une offre qui représenterait la plus grosse acquisition jamais réalisée par un groupe chinois à l'étranger si elle était finalisée.

Dans le secteur de l'hôtellerie, l'assureur Anbang s'était lui déjà distingué par son rachat en 2015 du palace Art déco Waldorf Astoria, à New York, pour 1,9 milliard de dollars.

Le même groupe chinois est par ailleurs en train de finaliser le rachat de la chaîne américaine d'hôtels de luxe Strategic Hotels&Resorts pour 6,5 milliards de dollars au fonds Blackstone.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."