Bilan

Le bénéfice net semestriel de la BCV s'envole de 17% grâce à Swisscanto

La Banque cantonale vaudoise (BCV) a dégagé au premier semestre un bénéfice net en progression de 17% sur un an à 179,4 millions de francs, grâce notamment à la vente de la participation dans Swisscanto.

La forte hausse du bénéfice net est imputable à des produits extraordinaires de quelque 34,5 mio CHF, principalement tirés de la cession de la participation de Swisscanto à la Banque cantonale de Zurich (ZKB).

Crédits: Keystone

La Banque cantonale vaudoise (BCV) a dégagé au premier semestre un bénéfice net en progression de 17% sur un an à 179,4 mio CHF, grâce notamment à la vente de la participation dans Swisscanto. Les recettes ont progressé, portées par une envolée des opérations de négoce et malgré un recul des activités d'intérêts. En 2015, la BCV table sur un résultat annuel qui s'inscrira "dans la continuité des précédents", indique-t-elle mercredi.

Le bénéfice brut a gonflé de 9% à 260,3 mio CHF. La forte hausse du bénéfice net est imputable à des produits extraordinaires de quelque 34,5 mio CHF, principalement tirés de la cession de la participation de Swisscanto à la Banque cantonale de Zurich (ZKB). En décembre, la BCV annonçait que la vente de 7,3% du capital-actions de la société de fonds des banques cantonales allait lui rapporter 18 mio CHF.

Les produits d'exploitation se sont inscrits à 518,6 mio CHF, en hausse de 3%. Les revenus des opérations de négoce ont augmenté de moitié (+52%) à 79,5 mio CHF, portés par un "marché des devises très actif depuis l'abandon du cours-plancher EUR/CHF par la BNS", selon un communiqué de la banque. Les opérations d'intérêts ont pâti de l'environnement de taux négatifs, avec des produits en repli de 3% à 246 mio CHF.

Les recettes des opérations de commissions et de prestations de service ont égaré 2% à 171,0 mio CHF. Les autres résultats extraordinaires ont reculé de 4% à 22 mio CHF.

Les charges d'exploitation se sont repliées de 2% à 258,3 mio CHF.

Prévisions dépassées

Ces chiffres dépassent en grande partie les prévisions du consensus AWP. Les analystes attendaient des produits d'exploitation dans une moyenne de 508,5 mio CHF, un bénéfice brut de 249,8 mio CHF et un bénéfice net de 163,5 mio CHF. Les charges sont dans la cible.

Par rapport à fin 2014, les créances hypothécaires ont grappillé 1% à 24,36 mrd CHF. Les autres crédits, dans lesquels on retrouve les activités trade finance et grandes entreprises, ont régressé à 5,2 mrd CHF (-8%).

La masse sous gestion s'est révélée stable à 86,4 mrd CHF. Un recul de 3% est constaté pour les fonds propres, qui s'inscrivent à 3,2 mrd CHF. L'établissement parle toutefois de situation "confortable" en raison d'un ratio correspondant de 17,1%.

La somme du bilan s'est hissée à 43,35 mrd CHF, en hausse de 3%.

Pour l'ensemble de l'exercice, la BCV s'attend à un résultat similaire à celui des années précédentes, ceci en neutralisant les "éléments extraordinaires survenus au cours du premier semestre". Cette prévision est cependant conditionnée à un maintien de la situation économique et de l'évolution des marchés actuelles.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."