Bilan

Le bénéfice net semestriel de Kudelski bondit

La société vaudoise Kudelski a enregistré au premier semestre 2014 un bénéfice net des activités poursuivies en forte hausse de 70,1% à 18,3 mio CHF.

Kudelski a annoncé début mai la vente de sa filiale NagraID à un groupe d'investisseurs rassemblé autour de l'équipe de direction. Cette transaction doit permettre au groupe de continuer à optimiser sa chaîne d'approvisionnement.

Crédits: Keystone

Kudelski a enregistré au premier semestre 2014 un bénéfice net des activités poursuivies en forte hausse de 70,1% à 18,3 mio CHF. Les résultats du spécialiste des systèmes d'accès sécurisés des contenus numériques et interactifs ont été dopés par l'acquisition du norvégien Conax et un accord de licence avec Cisco. La société vaudoise a revu à la hausse jeudi ses objectifs annuels.

Le profit net s'est quant à lui établi à 425'000 CHF, contre 10,3 mio CHF il y a un an. Cette chute s'explique par les cessions des filiales NagraID et NagraID Security. La perte nette liée aux activités cédées s'élève à 17,9 mio CHF.

Le bénéfice d'exploitation a également fortement progressé de 79,9% à 27,7 mio CHF, tandis que le chiffre d'affaires a pris 5,2% à 400,1 mio CHF, a précisé Kudelski dans un communiqué. A taux de change constant, les ventes se sont étoffées de 9,5% sur un an.

Comparé aux prévisions des analystes, le profit net a légèrement dépassé les attentes de 17,7 mio CHF, alors le résultat d'exploitation a été quasiment conforme aux 27,2 mio CHF prévus. Le chiffre d'affaires a par contre été légèrement inférieur aux 410,8 mio CHF anticipés.

La société de Cheseaux a expliqué la progression des recettes notamment par l'accord de licence avec Cisco et la consolidation des revenus de Conax depuis avril. Ce dernier a également contribué à la profitabilité du groupe.

Grâce à ces solides résultats, Kudelski a relevé ses objectifs annuels et table désormais sur un bénéfice d'exploitation entre 60 mio et 70 mio CHF, contre 55 mio à 65 mio CHF précédemment. Le chiffre d'affaires devrait s'établir entre 895 mio et 915 mio CHF, contre 865 mio à 885 mio CHF attendus jusqu'à présent.

Kudelski a activement poursuivi l'ajustement de son portefeuille d'activités. Le groupe a vendu courant août sa participation de 50% dans NagraID Security au spécialiste français de la sécurité numérique Oberthur Technologies (OT). Le prix de la transaction, qui sera finalisée dans les prochaines semaines, n'a pas été dévoilé.

Kudelski a annoncé début mai la vente de sa filiale NagraID à un groupe d'investisseurs rassemblé autour de l'équipe de direction. Cette transaction doit permettre au groupe de continuer à optimiser sa chaîne d'approvisionnement. Le prix de la transaction n'avait pas non plus été mentionné.

Le groupe a finalisé en avril l'acquisition du norvégien Conax. Ce dernier avait été racheté en mars pour environ 200 mio CHF. La consolidation dans les comptes sera réalisée une fois achevée l'analyse de l'impact du prix d'achat.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."