Bilan

Le bénéfice des CFF recule d'un tiers en raison du franc fort

Les CFF ont particulièrement pâti de l'appréciation du franc, qui s'est répercutée sur le résultat à hauteur de 80 millions de francs.

Les CFF ont enregistré en 2015 un bénéfice net de 246 millions de francs, en recul de 34,1%.

Crédits: Keystone

Les CFF ont enregistré en 2015 un bénéfice net de 246 mio CHF, en recul de 34,1%. L'ex-régie fédérale a particulièrement pâti de l'appréciation du franc, qui s'est répercutée sur le résultat à hauteur de 80 mio CHF, indique-t-elle vendredi. Les filiales CFF Cargo et CFF Infrastructure ont bouclé l'exercice dans le rouge. Le groupe ne fournit aucune prévision chiffrée pour 2016.

L'année dernière, le bénéfice d'exploitation (Ebit) s'est étiolé de 2,4% à 307 mio CHF, selon le communiqué de la société ferroviaire. Les effets négatifs du franc fort ont pu être partiellement compensés par un gel des embauches, au délai de carence pour les postes à repourvoir et la renégociation de contrats d'achats. L'ancienne régie parle de "situation financière tendue".

Le produit d'exploitation a gonflé de 1,4% à 8,79 mrd CHF. Il a été soutenu par une hausse de 2,7% des passagers transportés, qui ont atteint un record de 1,21 mio de personnes l'année dernière.

L'endettement des CFF s'est alourdi à 8252 mio CHF (+6,9%) en raison des investissement consentis dans les trains du trafic régional et les gares. Le déficit d'Infrastructure Réseau a également pesé sur cet indicateur.

Dans le détail, le trafic voyageur a permis de dégager un résultat de 131 mio CHF, en progression de plus d'un quart. Le franc fort a lesté la performance à hauteur de 35 mio CHF. La croissance des recettes en trafic grandes lignes et régions a permis toutefois de contrebalancer ces effets.

Autres filiales à la peine

CFF Immobilier a bouclé l'année sur un résultat avant indemnité compensatoires de 342 mio CHF, soit un recul de 13,3%. Cette unité souffre d'un effet de base important. De nombreuses cessions de bâtiments étaient intervenues l'exercice précédent.

Après une bonne performance 2014 et un bénéfice de 33 mio CHF, CFF Cargo n'a pas pu confirmer l'année dernière. La filiale spécialisée dans le trafic marchandises accuse une perte de 22 mio, plombée elle aussi par le franc fort mais également par la "morosité conjoncturelle et le processus de désindustrialisation".

CFF Infrastructure n'a pas réussi à se dépêtrer des chiffres rouges et subit perte encore plus lourde, de 96 mio contre -66 mio CHF en 2014. Le groupe entend améliorer son efficience dans l'entretien, dont le volume a augmenté en 2015. Les coûts liés à l'entretien seront assurés pour la dernière fois par les CFF en 2016.

L'année en cours sera marquée par l'ouverture du nouveau tunnel du Saint-Gothard, qui permettra une hausse de 59% des capacités de transport dans le fret et écourtera le voyage de Zurich à Milan d'une demi-heure.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."