Bilan

Le bénéfice de PetroChina plonge de 98% au premier semestre

PetroChina, plombé par la morosité de l'économie en Chine et par l'affaiblissement des cours de l'or noir., a vu son bénéfice net dégringoler de 97,9%.

C'est le plus faible bénéfice net semestriel enregistré par PetroChina depuis sa cotation en Bourse en 2000, selon Bloomberg.

Crédits: AFP

PetroChina, entité cotée du géant pétrolier chinois CNPC, a vu son bénéfice net dégringoler de 97,9% sur un an au premier semestre de l'année, plombé par la morosité de l'économie en Chine et surtout par l'affaiblissement persistant des cours de l'or noir.

Sur les six premiers mois de 2016, le profit net du groupe étatique a chuté à 531 millions de yuans (70,5 millions d'euros), contre 25,4 milliards de yuans sur la même période de 2015, a-t-il indiqué dans un communiqué à la Bourse de Hong Kong, publié mercredi.

C'est le plus faible bénéfice net semestriel enregistré par PetroChina depuis sa cotation en Bourse en 2000, selon Bloomberg.

"Sous les effets combinés d'une reprise ralentie de l'économie mondiale et de facteurs géopolitiques, les cours internationaux du pétrole ont atteint un plancher et commencé à rebondir, mais de façon chaotique" à des niveaux très bas, s'est désolé PetroChina dans un communiqué.

Dans le même temps, la Chine -- principal marché de l'entreprise -- continue de pâtir d'un vif ralentissement de l'activité, avec une croissance économique de 6,7% au premier trimestre, sa plus faible performance trimestrielle depuis sept ans.

"Des cours pétroliers affaiblis, c'est un poison pour des groupes comme PetroChina qui se reposent surtout sur les revenus du pétrole pour vivre", et l'avenir de l'entreprise reste suspendu au rebond des prix, souligne Tian Miao, analyste du cabinet North Square Blue Oak, cité par Bloomberg.

PetroChina lui même a mis en garde mercredi contre les turbulences qui le guettent: les marchés financiers "tendront à l'instabilité en raison d'événements politiques significatifs comme le Brexit", et les cours du pétrole fluctueront probablement à des "niveaux bas", a averti l'entreprise dans son communiqué.

PetroChina avait engrangé l'an dernier son plus bas bénéfice net depuis 16 ans, à 35,65 milliards de yuans. Il avait ensuite fait état d'une perte de 13,79 milliards de yuans pour le premier trimestre 2016, sa première perte trimestrielle depuis son entrée en Bourse.

Le groupe prévoit de fermer des champs pétroliers et gaziers impossibles à rentabiliser.

La société mère de PetroChina, China National Petroleum Corporation (CNPC), fait partie de ces géants publics que Pékin entend réformer et adapter partiellement à des règles du marché, dans le cadre d'une vaste restructuration des groupes étatiques.

A cette fin, PetroChina avait annoncé fin 2015 la vente d'une participation équivalant à 2,3 milliards d'euros dans un réseau de gazoducs, en vue d'améliorer sa rentabilité.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."