Bilan

Le bénéfice de Lindt & Sprüngli a progressé en 2015

Lindt & Sprüngli a vu son bénéfice net bondir de 11,2% à 381 millions de francs en 2015, dépassant largement les attentes des analystes.

Lindt a confirmé ses prévisions pour l'année en cours, tablant sur une croissance de 6 à 8% et une progression du résultat opérationnel de 20 à 40 points de base.

Crédits: Keystone

Lindt & Sprüngli a vu son bénéfice net bondir de 11,2% à 381 mio CHF en 2015, dépassant largement les attentes des analystes. Un relèvement du dividende à 800 CHF par action nominative et 80 CHF par bon au porteur sera proposé à la prochaine assemblée générale, a indiqué le fabricant de chocolat mardi.

Lindt & Sprüngli enregistre un résultat opérationnel en hausse de 9,4% à 518,8 mio CHF pour une marge correspondante de 14,2%, contre 14,0% en 2014.

La croissance organique s'est établie à 7,1% et le chiffre d'affaires consolidé a atteint 3,65 mrd CHF, ce qui correspond à une progression de 7,9% en franc suisse et de 13,5% en monnaies locales.

Les résultats sont largement au-dessus des prévisions. Le consensus AWP tablait sur un bénéfice net de 369,7 mio CHF et sur un résultat opérationnel de 515,9 mio.

A l'assemblée générale du 21 avril, Thomas Rinderknecht sera proposé aux actionnaires pour remplacer au conseil d'administration Franz Peter Oesch, décédé en août 2015.

Le spécialiste du chocolat a pu gagner de nouvelles parts de marché sur les segments clés et renforcer sa position sur le marché premium. Il connaît une "croissance plus rapide que le reste du marché", selon le communiqué.

L'environnement économique n'a pas été favorable l'année dernière. L'abandon du taux plancher, la hausse des prix du cacao, un été très chaud et un hiver doux ou encore la récession dans les pays exportateurs de pétrole et le risque terroriste ont posé de nombreuses difficultés.

Lindt a confirmé ses prévisions pour l'année en cours, tablant sur une croissance de 6 à 8% et une progression du résultat opérationnel (Ebit) de 20 à 40 points de base. Les investissements seront axés sur l'expansion des sites de production, le développement durable et l'ouverture de 20 à 30 magasins en nom propre. D'ici 2020, Lindt souhaite devenir le leader mondial du chocolat premium.

Croissance dans toutes les regions

En Europe, la croissance organique s'est portée à 5,4%, soutenu par une progression à deux chiffres pour le Royaume-Uni et de bons résultats en France et en Allemagne, les deux marchés européens les plus importants pour le groupe. Les ventes ont ralenti en Suisse, dans la ligné du marché du chocolat dans son ensemble.

En Amérique du Nord, les efforts se sont portés sur l'intégration de Russel Stover, qui progresse selon le plan. A périmètre constant, les ventes ont progressé de 7,9%, permettant de renforcer sa troisième position sur le plus grand marché du chocolat au monde et sa première place sur le segment premium.

Dans le reste du monde, la croissance organique a enregistré une hausse de 11,4%, soutenue par l'Australie, le Japon et la Russie.

Lindt continue à ouvrir de nouveaux magasins en nom propres à l'étranger, une stratégie commencée en 2009 et permettant de renforcer son image de marque. En 2015, 50 nouvelles boutiques ont été ouvertes, dont 16 au Brésil, pour un total de 300 dans le monde. Le chiffre d'affaires global sur ce segment a progressé de 20%.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."