Bilan

Le bénéfice d'Alibaba divisé par trois au second trimestre

Le bénéfice net d'Alibaba a été pénalisé par une base de comparaison défavorable puisque le groupe avait fait état au même trimestre de 2015 d'un gain exceptionnel de 2,7 milliards de dollars.

Le nombre de consommateurs réalisant leurs transactions sur Alibaba en Chine via des appareils mobiles a atteint 450 millions au 30 septembre.

Crédits: AFP

Le numéro un chinois de la vente sur internet Alibaba a vu son bénéfice net part du groupe divisé par trois au deuxième trimestre de son exercice décalé 2016, mais a enregistré un bond de 55% de ses ventes.

Le bénéfice net du groupe a perdu 66% sur un an à 1,14 milliard de dollars (7,62 milliards de yuans), pénalisé par une base de comparaison défavorable puisque Alibaba avait fait état au même trimestre de 2015 d'un gain exceptionnel de 2,7 milliards de dollars (18,60 milliards de yuans), lié à la réévaluation de la valeur de sa participation dans une filiale.

Son chiffre d'affaires a en revanche grimpé de près de 55% sur les trois mois s'achevant en septembre, à 5,14 milliards de dollars (34,29 milliards de yuans), mieux que les 5,03 milliards de dollars anticipés, grâce à la forte progression de son segment médias et divertissement et à l'essor de l'informatique dématérialisée ("cloud").

Le résultat ajusté par action, qui fait référence aux États-Unis où l'action Alibaba est cotée, s'est établi pour sa part à 79 cents de dollar (5,26 yuans), soit bien au-dessus des 69 cents de dollar anticipés par le marché.

"Au-delà de la forte performance de nos plateformes de vente en ligne, nous sommes également ravis de la rapide et constante croissance de notre activité dans l'informatique dématérialisée (cloud). Nous voyons également un énorme potentiel dans notre unité nouvellement intégrée dédiée aux contenus numériques et au divertissement", a commenté Daniel Zhang, le PDG du groupe, cité dans un communiqué.

Le mastodonte chinois de l'internet, qui a largement diversifié ses activités, tire néanmoins toujours l'écrasante majorité de ses revenus (83%) de ses plateformes de vente en ligne puisque celles-ci ont généré 4,27 milliards de dollars au deuxième trimestre, en hausse de 41% sur un an.

Les contenus numériques rapportent de plus en plus 

Alibaba, avec sa plateforme Taobao, domine à 90% le marché des échanges de particuliers à particuliers sur l'internet chinois, et sa plateforme Tmall contrôle la moitié des transactions en ligne entre professionnels et particuliers, même si toutes deux voient leurs parts grignotées par une concurrence locale plus acérée.

Le nombre de consommateurs réalisant leurs transactions sur les sites de commerce de détail d'Alibaba en Chine via des appareils mobiles a atteint 450 millions au 30 septembre, soit une hausse de 30% sur un an, a indiqué le groupe de Hangzhou (centre-est).

Ainsi, quelque 78% de ces ventes de détail en Chine ont été réalisées sur des appareils mobiles au deuxième trimestre.

Ce sont toutefois les revenus tirés des activités du groupe liées aux contenus numériques et au divertissement (via son site de vidéos en streaming Youku Tudou et UCWeb, son navigateur web pour smartphones) qui ont connu la croissance la plus spectaculaire sur un an puisqu'ils ont été multipliés par quatre, à 541 millions de dollars (3,60 milliards de yuans).

Le chiffre d'affaires de son segment dédié à l'informatique dématérialisée (cloud) a pour sa part plus que doublé au deuxième trimestre par rapport à la même période de l'an passé, pour ressortir à 224 millions de dollars (1,49 milliard de yuans).

"La mondialisation est un chemin long et nous avons une grande vision pour servir 2 milliards de consommateurs dans les vingt prochaines années. Nous ne sommes actuellement que dans une phase initiale et allons continuer à investir sur le marché chinois comme nous l'avons fait avec Lazada (plateforme d'achat en ligne du sud-est asiatique acquise en avril). Jusqu'à présent nous sommes très contents du processus d'intégration", a déclaré M. Zhang lors d'une conférence de presse téléphonique.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."