Bilan

Le bénéfice brut de la BLKB en repli de 6,4%

La Banque cantonale de Bâle-Campagne a vu son bénéfice brut baisser de 6,4% à 192,8 millions de francs l'an dernier. Le bénéfice net en revanche a progressé marginalement de 0,4% à 112,3 millions de francs.

Pour 2014, la BLKB évoque un "environnement exigeant", mais estime être en mesure de "maintenir voire renforcer" sa position dominante.

Crédits: Keystone

La Banque cantonale de Bâle-Campagne (BLKB) a vu son bénéfice brut se replier de 6,4% à 192,8 mio CHF en 2013. Le bénéfice net en revanche a progressé marginalement de 0,4% à 112,3 mio CHF, détaille l'établissement vendredi. Ce dernier table sur un "environnement exigeant" cette année.

Le conseil d'administration proposera le versement d'un dividende inchangé de 33 CHF.

Le produit des opérations sur les taux d'intérêts, première source de revenus de la banque, a accusé une contraction de 4,9% à 260,2 mio CHF attribuée à la politique persistante de la Banque nationale suisse (BNS) de taux zéro ainsi qu'à la "couverture conséquente" des risques potentiels.

Les opérations de commissions et services à l'inverse ont tiré parti de l'embellie sur les places financières pour dégager un résultat de 65,6 mio CHF, en hausse de 4,1%. Les activités de négoces ont vu leur rentabilité amputée de 8% à 14,6 mio CHF.

Le produit d'exploitation s'est tassé de 3,9% à 349,8 mio CHF. Les charges afférentes ont reculé marginalement de 0,7% à 156,9 mio CHF. Le ratio coûts/bénéfices a progressé de 1,5 point de pourcentage à 44,9%.

Fin décembre, la somme de bilan affichait 20,5 mrd CHF, en hausse de 6,7% sur un an. Les prêts hypothécaires ont gagné 6,4% à 16,0 mrd CHF, dont un quart en collaboration avec Swissquote. Les flux d'argent frais sur l'ensemble de l'exercice se sont montés à 87 mio CHF, contre 352 mio un an plus tôt. Epargne et placements ont enflé de 6,3% à 9,96 mrd CHF. Le taux de fonds propres durs (Tier 1) a progressé de 2 points de pourcentage à 18,7%.

Pour l'année en cours, la BLKB évoque un "environnement exigeant", mais estime être en mesure de "maintenir voire renforcer" sa position dominante dans son secteur d'activités. La performance 2014 est attendue dans les alentours de celle de 2013.

La direction vise également un taux de couverture de fonds propres de 250%, soit un ratio d'endettement d'environ 10%. Une augmentation du dividende ne sera envisagée qu'après avoir atteint cet objectif, a précisé le directeur général (CEO) Beat Oberlin.

En 2013, le taux de couverture des fonds propres a atteint 220%, y compris le volant anticyclique demandé par la BNS, contre 209% l'année précédente.

A la Bourse suisse, l'action BLKB progressait de 0,31% à 79,75 CHF, dans un SPI en recul de 0,16% à 13h50.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."