Bilan

Le baromètre UBS des PME subit une dégradation marginale

Dans l'industrie, le baromètre d'UBS a quelque peu augmenté en juillet pour toutes les tailles d'entreprises. Dans le bâtiment, le volume des commandes a enregistré une baisse.

Ce sont surtout les PME qui ont souffert des conditions économiques actuelles.

Crédits: Keystone

Le baromètre des petites et moyennes entreprises (PME) d'UBS s'est de nouveau légèrement amélioré en juillet par rapport à juin, passant à -0,23 de -0,32 point, écrit la banque aux trois clés mercredi dans un communiqué. Le baromètre des grandes entreprises a lui aussi augmenté à 0,15 point en juin, contre -0,14 point en juillet.

Dans l'industrie, le baromètre a quelque peu augmenté en juillet pour toutes les tailles d'entreprises. Dans le bâtiment, le volume des commandes a enregistré une baisse par rapport au trimestre précédent pour toutes les tailles d'entreprises, et spécialement pour les PME.

Les prestataires de services évaluent toujours favorablement la situation de leurs affaires. Alors qu'elle s'est stabilisée pour les grandes entreprises, elle s'est même de nouveau légèrement améliorée pour les PME durant le troisième trimestre.

La situation des affaires pour les commerçants de détail s'est de nouveau dégradée ces derniers mois. Ce sont surtout les PME qui ont souffert des conditions économiques actuelles. Elles restent aussi pessimistes pour le deuxième semestre et s'attendent à une baisse du chiffre d'affaires alors que les grandes entreprises anticipent un volume d'affaires stable.

Les entreprises du tourisme n'entrevoient encore aucune lumière au bout du tunnel. Indépendamment de la taille de l'entreprise, les chiffres d'affaires tout comme les revenus ont diminué durant le troisième trimestre.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."