Bilan

Le japonais Sony s'attend à un exercice 2020/21 très compliqué

Le géant japonais de l'électronique grand public et du divertissement Sony a annoncé mercredi des résultats 2019/20 en forte baisse et a misé sur une baisse "d'au moins 30%" de son résultat opérationnel en 2020/21 à cause du coronavirus.

Malgré la pandémie, Sony a confirmé mercredi qu'il comptait toujours lancer sa nouvelle console PlayStation 5 autour des fêtes de fin d'année 2020.

Crédits: Keystone

Le groupe a publié un bénéfice net de 582,2 milliards (5,3 milliards de francs) en 2019/20, une dégringolade de 36% sur un an.

Cependant au-delà de l'effet coronavirus sur son dernier trimestre (de janvier à fin mars), cette baisse est amplifiée par une comparaison très défavorable sur un an.

Sony avait en effet enregistré des résultats record en 2018/19, dopés par des gains exceptionnels liés à l'absorption du label musical EMI et à la vente de parts de la plateforme de musique en ligne Spotify.

Le repli de son bénéfice opérationnel 2019/20 a ainsi été nettement plus limité (-5% sur un an, à 845,5 milliards de yens).

Ses ventes totales en 2019/20 ont aussi baissé de 5% à 8259,9 milliards de yens.

Mais la pandémie de Covid-19 a lourdement pesé sur son dernier trimestre, amputant son résultat opérationnel de 68,2 milliards de yens, selon une estimation du groupe.

Son bénéfice net a chuté de 86% au dernier trimestre, son bénéfice opérationnel de 57% et son chiffre d'affaires de 18%.

La PS5 toujours pour Noël


Ses activités dans les produits électroniques grand public (téléviseurs, smartphones, appareils photo...) et les services financiers ont le plus souffert sur le dernier trimestre.

Dans les jeux vidéo, la hausse de ses ventes de jeux en téléchargement et services en ligne associés n'a guère compensé la poursuite du déclin de celles de ses consoles PlayStation 4, en fin de vie.

Sony n'a ainsi pas connu un effet positif des confinements aussi fort que Nintendo, qui a publié la semaine dernière des résultats 2019/20 en forte hausse, dopés au dernier trimestre par les ventes de ses consoles Switch et le démarrage record de son nouveau jeu "Animal Crossing: New Horizons".

Malgré la pandémie, Sony a confirmé mercredi qu'il comptait toujours lancer sa nouvelle console PlayStation 5 autour des fêtes de fin d'année 2020.

"Nous prenons les mesures nécessaires et nous faisons les préparatifs pour la commercialisation en fin d'année" de la PS5, a assuré le directeur financier de Sony, Hiroki Totoki, lors d'une conférence de presse en ligne.

Succès des capteurs d'image


Le groupe n'a pas livré de prévisions de résultats 2020/21 détaillées, mais a dit s'attendre à une chute "d'au moins 30%" de son résultat opérationnel annuel, en se basant sur le scénario d'un retour à la normale de l'économie mondiale vers la fin 2020.

Sony s'attend à ce que l'électronique grand public soit son segment "le plus affecté" par le Covid-19, en raison des perturbations de sa production et d'un déclin "significatif" des ventes en raison des mesures de confinement, surtout en Europe.

L'impact du Covid-19 sur ses revenus dans le cinéma "devrait mettre un peu de temps avant de devenir important, mais nous craignons que cet impact dure un long moment", a par ailleurs souligné M. Totoki.

Son activité a grimpé en 2019/20 dans cette industrie, tirée par les succès de plusieurs de ses grosses productions comme "Spider-Man: Far from home". Mais la fermeture des salles de cinéma et la suspension des tournages à cause du Covid-19 rend l'avenir sombre.

La principale lueur d'espoir de Sony vient de sa division de capteurs d'image pour appareils photos et smartphones, qui est déjà la locomotive actuelle de ses résultats, avec des ventes en hausse de 22% en 2019/20.

Sa production de capteurs d'image continue normalement au Japon à l'heure actuelle. Ce segment pourrait toutefois faire les frais d'un éventuel ralentissement du marché mondial des smartphones, a prévenu le groupe.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."