Bilan

Le bénéfice net trimestriel d'Heineken affecté par le coronavirus

Le brasseur néerlandais Heineken a publié mercredi un bénéfice net en baisse de 68,5% pour le premier trimestre de l'année, à 94 millions d'euros (99 millions de francs), notant un «impact significatif» de la pandémie de Covid-19.

Crédits: Keystone

Les volumes de bière ont été «fortement touchés» en mars, avec une croissance organique en chute de 14%, a annoncé dans un communiqué le groupe, qui n'a pas publié de chiffre d'affaires.

Pour l'ensemble du trimestre, les volumes ont diminué de 2,1%. Les volumes de la marque Heineken ont eux progressé de 5% de manière organique.

«Notre performance pour le premier trimestre reflète l'impact initial des mesures» de confinement prises dans de nombreux pays, a déclaré le PDG Jean-François van Boxmeer, cité dans le communiqué.

Ces mesures ont un «impact significatif» sur les marchés et l'activité d'Heineken, numéro deux mondial de la bière, a indiqué le groupe, qui s'attend à ce que le deuxième trimestre soit encore plus durement touché.

«Au cours des dernières semaines, nous avons pris les mesures nécessaires pour réduire nos coûts, garantir des financements supplémentaires et nous adapter aux changements rapides que nous observons sur nos marchés», a ajouté M. Van Boxmeer.

Fondé au XIXe siècle à Amsterdam, le groupe produit et vend plus de 300 marques de bière et de cidre, dont Heineken, Strongbow et Amstel, et emploie plus de 85'000 personnes dans le monde.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."