Bilan

Le baromètre de l'emploi du KOF dévisse encore plus que lors de la crise de 2008

Conséquence du coronovirus, la chute du marché suisse de l'emploi au deuxième trimestre 2020 est vertigineuse. Le baromètre calculé par les prévionnistes du KOF est tombé à -19,9 points, indique lundi l'institut zurichois d'analyse de la conjoncture.

Sans surprise, c'est le secteur de l'hôtellerie et de la restauration qui a été le plus sévèrement touché.

Crédits: DR

En ce sens il se situe à un niveau inférieur à ce qu'il fut au plus fort de la crise financière de 2008-2009. Au premier partiel, cet indicateur affichait encore 2,9 points.

A l'exception des compagnies d'assurance, tous les secteurs ont été frappés. Sans surprise, c'est le secteur de l'hôtellerie et de la restauration qui a été le plus sévèrement touché.

Mais les perspectives d'emploi se sont également fortement détériorées dans presque tous les autres secteurs de l'économie.

Le KOF relève en particulier le commerce de détail et le secteur de la construction qui pour l'heure n'ont procédé qu'à des mesures de chômage partiel, mais dont les entreprises anticipent de très lourdes suppressions d'emplois au cours des prochains mois.

Les économistes du KOF précisent que, lors du déclin de 2008-2009, l'indicateur s'étalait sur trois trimestres, alors que la chute actuelle se concentre sur un seul trimestre.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."