Bilan

L'association Libra fonde une nouvelle société à Genève


Libra Networks II a vu le jour il y a une semaine, selon les indications fournies par le registre du commerce. Son but est de fournir des services dans la finance et la technologie, ainsi que le développement et la production de logiciels et d'infrastructures.

Le seul et unique actionnaire est Libra Association, qui avait créé en mai une autre entité, Libra Networks, elle aussi établie au Quai de l'Ile à Genève et poursuivant les mêmes objectifs.

Crédits: AFP

Le projet de cryptomonnaie Libra, initié par le réseau social Facebook, continue de tisser sa toile à Genève. L'association en charge du développement de cette devise virtuelle vient de fonder une deuxième société dans la Cité de Calvin, Libra Networks II.

L'entreprise a vu le jour il y a une semaine, selon les indications fournies par le registre du commerce qui viennent confirmer une information de la Handelszeitung. Son but est de fournir des services dans la finance et la technologie, ainsi que le développement et la production de logiciels et d'infrastructures.

Active dans plusieurs domaines

Libra Networks II sera active dans l'investissement, les paiements, le financement, la gestion d'identité, l'analyse de données, les méga-données ("big data"), les bases de données distribuées ("blockchain") et d'autres technologies, selon les statuts de cette société.

Le seul et unique actionnaire est Libra Association, qui avait créé en mai une autre entité, Libra Networks, elle aussi établie au Quai de l'Ile à Genève et poursuivant les mêmes objectifs.

Les deux sociétés sont dirigées par le Français Bertrand Perez, un ancien de la plateforme de paiement PayPal propulsé à la tête de Libra Association en mai dernier.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."