Bilan

LafargeHolcim publie des résultats dissociés décevants

Le nouveau groupe LafargeHolcim était chahuté à la Bourse suisse mercredi, après que les deux partenaires de fusion ont publié des résultats semestriels distincts contrastés.

Les ambitions propres pour l'exercice ont été modérées, tant chez Holcim que chez Lafarge.

Crédits: Keystone

Le nouveau groupe LafargeHolcim était chahuté à la Bourse suisse mercredi matin, après que les deux partenaires de fusion ont publié des résultats semestriels distincts contrastés et largement en deçà des prévisions du consensus AWP dans le cas du cimentier saint-gallois.

Il s'agissait de l'ultime partiel séparé pour les deux sociétés, dont la rapprochement a été finalisé le 10 juillet. Elles ont par ailleurs aussi publié des objectifs 2015 conjoints. Les ambitions propres pour l'exercice ont été modérées, tant chez Holcim que chez Lafarge.

Dans les premiers échanges, la nominative LafargeHolcim concédait 2,3% à 67,85 CHF, dans un Swiss Market Index (SMI) en progression de 0,51%.

Vontobel rappelle n'avoir anticipé aucune surprise positive sur le front de la performance opérationnelle. Le bénéfice s'inscrit nettement en dessous des projections de la banque privée, qui reste nonobstant confiante dans le processus de fusion et les opportunités d'accroissement de la rentabilité comme du flux de trésorerie visés par la direction de la nouvelle entité.

Une rémunération des actionnaires agrémentée n'est pas exclue, ce qui pousse l'établissement zurichois à confirmer sa recommandation "buy" comme l'objectif de cours de 83 CHF.

La Banque cantonale de Zurich (ZKB) indique pour sa part que la performance de Lafarge s'inscrit dans le bas de la fourchette des attentes. La rentabilité du groupe hexagonal a été plombée par une dépréciation de 450 mio EUR sur des actifs destinés à la vente et les ambitions de bénéfice ont été rabotées de 4% en dessous du plancher de la fourchette initiale.

PRÉVISIONS "OPAQUES"

Holcim ne s'en tire pas mieux aux yeux de l'établissement cantonal, sur le front de la rentabilité en particulier. La recommandation "pondérer au marché" reste d'actualité et la ZKB anticipe une nouvelle érosion du cours.

J. Safra Sarasin déplore, outre des résultats mitigés, des prévisions conjointes plutôt opaques et destinées à rassurer les investisseurs au sujet de leur rémunération. La banque bâloise maintient néanmoins pour l'heure sa recommandation d'achat.

Helvea Baader estime qu'il serait anticipé de procéder à de nouvelles projections, au vu des informations délivrées et des variables à examiner. Le courtier genevois campe sur "hold", assorti d'un objectif de cours de 75,00 CHF. Les filiales indiennes de Holcim laissaient présager de mauvaises demi-surprises, tandis que Lafarge n'a manqué le coche que de peu.

Bernstein sanctionne des performances décevantes de part et d'autre et suspecte une perte de concentration des deux directions sur la bonne marche de leurs affaires, au profit du rapprochement. Les réductions d'ambitions ne sont pas de bon augure pour la nouvelle entité.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."