Bilan

Lafargeholcim réduit la voilure face au coronavirus

Lafargeholcim prend une batterie de mesures pour protéger sa trésorerie en 2020, face aux interruptions d'activité causées par l'épidémie de coronavirus. La feuille de route établie pour l'année en cours n'est plus d'actualité, mais la direction promet de nouvelles indications sur la marche des affaires fin avril, parallèlement à la publication des résultats trimestriels.

Le groupe souligne avoir pu relancer l'intégralité de ses sites chinois en dehors de la province de Hubei.

Crédits: Keystone

Le colosse helvético-français des matériaux de construction maintient toutefois sa proposition de dividende de 2,00 francs par titre pour 2019, comme l'assemblée générale appelée à valider cette rémunération. Le raout annuel se tiendra toutefois par correspondance.

Le groupe souligne avoir pu relancer l'intégralité de ses sites chinois en dehors de la province de Hubei, berceau de la pandémie de Covid-19 et anticipe un rétablissement de ses livraisons locales en avril à 70% de leur niveau douze mois plus tôt.

Relativement épargné, le premier trimestre de l'année en cours risque de faire place à un partiel plus compliqué, le secteur de la construction étant désormais affecté dans la plupart des autres régions du globe.

Avant même de pouvoir prendre la mesure de l'impact disparate en fonction des régions de la pandémie sur ses activités, Lafargeholcim entend brider ses dépenses d'investissement de 400 millions de francs et ses coûts fixes de 300 millions par rapport à 2019, détaille un communiqué publié vendredi.

Le fonds de roulement net sera raboté au moins proportionnellement au tassement du niveau d'activité. Lafargeholcim souligne disposer actuellement de liquidités à hauteur de 8 milliards de francs.

Fin février encore, Lafargeholcim ambitionnait d'afficher en 2020 une croissance de 3 à 5% à périmètre comparable, assortie d'un excédent d'exploitation en hausse d'au moins 7%.

jh/al

Weiterführende Links
FirmaLafargeHolcimLafargeHolcim
RubrikAGMDIVERNHEA
BrancheBLD
LandFRCH

Le colosse helvético-français des matériaux de construction maintient toutefois sa proposition de dividende de 2,00 francs par titre pour 2019, comme l'assemblée générale appelée à valider cette rémunération. Le raout annuel se tiendra toutefois par correspondance.

Le groupe souligne avoir pu relancer l'intégralité de ses sites chinois en dehors de la province de Hubei, berceau de la pandémie de Covid-19 et anticipe un rétablissement de ses livraisons en avril à 70% de leur niveau douze mois plus tôt. Relativement épargné, le premier trimestre de l'année en cours risque de faire place à un partiel plus compliqué.

Avant même de pouvoir prendre la mesure de l'impact disparate en fonction des régions de la pandémie sur ses activités, Lafargeholcim entend brider ses dépenses d'investissement de 400 millions de francs et ses coûts fixes de 300 millions par rapport à 2019, détaille un communiqué publié vendredi.

Le fonds de roulement net sera raboté au moins proportionnellement au tassement du niveau d'activité.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."