Bilan

La start-up romande On My Way rachetée par une groupe français

Active dans le pressing 2.0, la start-up vient d’être acquise par le leader européen de la location-entretien d’articles textiles et d’hygiène.
Crédits: Olivier Evard

Quand ils ont lancé On My Way en mars 2014, Cédric Rimella et Carlos Serrano ont voulu faire de leur start-up la nouvelle solution de pressing sur les trajets quotidiens, accessible 7 jours sur 7, 365 jours par an. Leur concept ? Permettre aux gens pressés de déposer leurs vêtements dans les stations service partenaires située sur le réseau autoroutier, en pleine ville ou dans les agglomérations de la région lémanique, puis de les récupérer propres quelques jours plus tard.

Afin de mettre fin aux contraintes d’horaires à respecter et aux problèmes de déplacements, les clients enregistrent leurs vêtements à nettoyer en ligne, les déposent ensuite dans un point de collecte de leur choix, puis attendent la notification qui indique que ces derniers sont prêts à être récupérés.

En deux ans, On My Way s’est fortement développée et est active aujourd’hui sur le pourtour de l’arc lémanique avec 20 points de collecte dans les shops des stations service. A cela, s'ajoute un partenariat noué avec une dizaine d’entreprises parmi lesquelles l’Ecole hôtelière de Lausanne, celle de Genève ou Philip Morris International.

Nouveaux points de collecte 

Séduit par cette solution novatrice, le groupe multi-services Elis a décidé de faire l’acquisition de la majorité d’On My Way. Cet achat marque le début d’une nouvelle aventure qui permettra à la société de se développer activement sur différents plans : nouveaux points de collecte situés dans les centres villes, création d’un service à domicile et extension géographique, au-delà des frontières romandes dans un premier temps, puis à l’étranger à moyen terme.

« Nous souhaitons être partie prenante  de ces nouveaux modes de consommation » indique Caroline Roche, directrice marketing & Innovation d’Elis. Le groupe français est répartis dans 13 pays, emploie 21'000 collaborateurs et a réalisé un chiffre d’affaires de plus d’1,4 milliards d’euros en 2015.

Les deux fondateurs d’On My Way conservent la responsabilité de l’opérationnel. « Nous sommes en charge de développer la société », indique Carlos Serrano, l’un des deux co-fondateurs.

 

Chantal Mathez

Aucun titre

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."