Bilan

La start-up fribourgeoise Dahu se finance par le crowd

La plateforme suisse de crowdfunding Investiere apporte un tiers du million de francs levés par ce fabricant d’une chaussure de ski révolutionnaire.
Dahu est la septième start-up romande à lever des capitaux significatifs auprès d’Investiere.ch. Crédits: Bertrand Cottet/Strates/DR

La désintermédiation des acteurs traditionnels de la finance par les nouveaux banquiers numériques (Lire notre enquête Le futur de l’argent) se confirme de plus en plus. La start-up fribourgeoise Dahu est, après DomoSafety à Lausanne ou Hyperweek et SalsaDev à Genève, la septième start-up romande à lever des capitaux significatifs auprès de Investiere.ch, la première plateforme de crowdfunding (financement par la foule des internautes) dédiée au financement d’entreprises en Suisse.

Depuis 2010, Investiere a levé plus de 5 millions de francs pour 18 start-up suisses auprès des 1300 investisseurs inscrits sur la plateforme. Ces derniers investissent de 10 000 à 250 000 francs par start-up avec une moyenne de 22 500 francs.

« Nous nous efforçons de systématiquement co-investir avec des investisseurs institutionnels ou d'amener des investisseurs institutionnels à co-investir avec nous », explique Julien Pache, le COO d’Investiere. C’est souvent le cas avec la Banque Cantonale de Zurich (iMusician, tout récemment) et cela l’a été avec Capital Risque Fribourg, Effort Fribourg ainsi que le club des Business Angels de Suisse romande dans le cas de Dahu.

Créée en 2011, Dahu, qui développe des chaussures de ski révolutionnaires que l’on peut même garder pour conduire, a fait sensation lors du dernier salon des équipements sportifs ISPO à Münich. L’entreprise cherchait des fonds pour pouvoir démarrer sa production cet été afin de commencer la distribution pour l’hiver prochain.

Fabrice Delaye
Fabrice Delaye

JOURNALISTE

Lui écrire

Fabrice Delaye a découvert Internet le 18 juillet 1994 sur les écrans des inventeurs du Web au CERN. La NASA diffusait ce jour-là les images prises quasi en direct par Hubble de la collision de la comète Shoemaker-Levy sur la planète Jupiter…Fasciné, il suit depuis ses intuitions sur les autoroutes de l’information, les sentiers de traverse de la biologie et étend ses explorations de la microélectronique aux infrastructures géantes de l’énergie.

L’idée ? Montrer aux lecteurs de Bilan les labos qui fabriquent notre futur immédiat; éclairer les bases créatives de notre économie. Responsable de la rubrique techno de Bilan depuis 2006 après avoir été correspondant de L’Agefi aux Etats-Unis en association avec la Technology Review du MIT, Fabrice Delaye est diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris et de l’EPFL.

Membre du jury des SwissICT Awards, du comité éditorial de la conférence Lift et expert auprès de TA-Swiss à l’Académie Suisse des Arts et des Sciences, Fabrice Delaye est l’auteur de la première biographie du président de l’EPFL, Patrick Aebischer.

Du même auteur:

«Le prochain président relèvera les impôts»
Dubaï défie la crise financière. Jusqu'à quand'

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."