Bilan

La santé jouera un rôle central avec le nouveau CEO de Nestlé

Le futur patron de Nestlé Ulf Mark Schneider vient du secteur de la santé et il apportera avec lui un savoir-faire spécifique.

Le futur patron de Nestlé, Ulf Mark Schneider, reprendra le poste de CEO début 2017.

Crédits: Keystone

Le secteur santé de Nestlé prendra à l'avenir un rôle central dans la mesure où le futur directeur général (CEO) du groupe en assumera personnellement la responsabilité, a déclaré le président du conseil d'administration du géant de Vevey Peter Brabeck. L'accent va changer au sein du groupe, a-t-il précisé dans une interview à la "Handelszeitung" (édition du 11 août). Le futur CEO Mark Scheider vient du secteur de la santé et il apportera avec lui un savoir-faire spécifique.

En tant que secteur qui était basé hors du groupe, le secteur santé de Nestlé était plutôt accessoire, notamment parce qu'il n'était pas représenté au sein de la direction du groupe. Le moment est désormais venu d'intégrer les deux filiales Health Science et Skin Health dans le groupe, s'est dit convaincu le président Brabeck.

S'il s'était agi de trouver un savoir-faire dans le domaine des biens de consommation quotidienne, Nestlé n'aurait pas eu à chercher un CEO à l'externe, a relevé le président. Il y a suffisamment de savoir-faire dans ce domaine au sein du groupe. Or il fallait un savoir-faire supplémentaire, celui de l'industrie de la santé. "Lorsque je me retirerai l'an prochain, il est pour moi important que ce projet soit définitivement ancré, y compris aux plus hauts étages de direction", selon le président.

Le futur patron de Nestlé, Ulf Mark Schneider, vient de l'entreprise allemande Fresenius. Il reprendra le poste de CEO début 2017. M. Brabeck restera pour part en place jusqu'à la prochaine assemblée générale, lors de laquelle il cèdera son mandat de président à l'actuel CEO du groupe, Paul Bulcke.

A propos du modèle Nestlé de croissance annuelle de 5 à 6% du chiffre d'affaires, M. Brabeck a laissé ouverte la question de savoir s'il serait maintenu. Ce n'est pas la tâche du président du conseil d'administration, mais celle du directeur général, a-t-il relevé. Lui-même s'était fixé cet objectif lorsqu'il était CEO. Son successeur Paul Bulcke l'a repris à son compte. On verra si le nouveau CEO fera de même.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."