Bilan

La réforme de l'imposition des entreprises coûtera 325 millions à Zurich

Le gouvernement zurichois a présenté jeudi ses premières estimations sur les pertes fiscales qu'engendre la troisième réforme de l'imposition des entreprises.

Les pertes seront en partie compensées en augmentant la part cantonale à l'impôt fédéral direct. Elle passera de 17 à 21,2%. Pour le canton de Zurich, cela représente 180 millions de francs.

Crédits: Keystone

La troisième réforme de l'imposition des entreprises, contre laquelle un référendum a été lancé, coûtera entre 285 et 325 millions de francs au canton de Zurich. Pour les communes zurichoises, la facture sera comprise entre 360 et 415 millions de francs.

Le gouvernement zurichois a présenté jeudi ses premières estimations sur les pertes fiscales qu'engendre cette réforme. Elle pourrait coûter au total entre 645 et 740 millions de francs au canton et aux communes.

Les pertes seront en partie compensées en augmentant la part cantonale à l'impôt fédéral direct. Elle passera de 17 à 21,2%. Pour le canton de Zurich, cela représente 180 millions de francs.

Le canton va maintenant étudier les possibilités de compenser en partie les pertes au niveau communal, qui varient fortement d'une commune à l'autre. Le gouvernement veut éviter une hausse des impôts cantonaux.

La gauche et les syndicats ont lancé le référendum contre cette réforme qu'ils considèrent comme un cadeau aux actionnaires des grandes entreprises au détriment des ménages. La récolte des signatures a débuté mardi.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."