Bilan

La petite maison verte de Barbara Lax

En 2012, la jeune maman fondait Little Green House à Gland, un concept innovant de crèches pour enfants. Deux ans plus tard, cette Allemande de 41 ans a déjà créé 56 emplois.

Barbara Lax: «Ça a été très difficile au départ. Créer une entreprise, c’était comme faire dix Ironman!»

Crédits: Catherine Nivez

Ne vous fiez pas aux apparences: Barbara Lax est un rouleau compresseur. Originaire de la Bavière, en Allemagne, elle connaît bien la Suisse pour y être souvent venue dans son enfance. Ici, Barbara Lax se sent chez elle. Jeune diplômée en génie civil, c’est à Genève qu’elle cherchera son premier emploi. En 2000, elle rejoint Caterpillar pour s’occuper de stratégie et de développement durable. Elle y restera douze ans.

Quand Barbara Lax devient maman en 2009, elle cherche une crèche à son goût, mais n’en trouve pas. Elle décide alors d’en créer une. «J’avais participé à des tests sur la personnalité chez Caterpillar. Le profil qui ressortait pour moi était celui d’un entrepreneur: tourné vers l’avenir, vers l’innovation, qui accepte la prise de risques… Ça m’a fait beaucoup réfléchir.»

Green, bilingue et flexible

Pendant deux ans, elle met au point son projet de crèche. «Notre concept tourne autour de trois idées, explique la jeune femme de 41  ans. D’abord la nature et la santé, c’est le côté «green». Chez nous, les enfants sortent tous les jours au jardin, quelle que soit la météo.» La pratique des langues incarne le deuxième pilier: «Je trouvais dommage que, dans une région aussi internationale que la Suisse romande, on ne propose pas, dès la crèche, d’autres langues que le français», explique Barbara Lax.

Chez Little Green House, les éducateurs parlent en allemand, en anglais, en français… Enfin, dernière dimension du projet: la relation avec les parents et la flexibilité du service. «Les jeunes mamans qui continuent de travailler sont facilement jugées en Suisse. Chez nous, elles sont respectées et comprises. En créant Little Green House, j’ai voulu aider les mamans actives à ne pas renoncer à leur travail.»

Avec des horaires d’accueil très larges, Little Green House a déjà fidélisé 350 familles. La première crèche ouverte à Gland en 2012 accueille 73 enfants de 28 nationalités différentes. La seconde crèche à Morges a une capacité de 90  places et une petite classe d’école. Au total, 56 postes de travail ont été créés.

«Je n’aurais jamais imaginé que ça allait aussi bien marcher, reconnaît Barbara Lax. Mais ça a été très difficile au départ. J’avais déjà fait des triathlons Ironman dans le passé. Créer une entreprise, c’était comme faire dix Ironman!» Pour l’entrepreneur, le plus important «c’est d’avoir de l’endurance».

Maintenant que le concept est rodé, la fondatrice pense à l’avenir. Avec depuis quelques mois un nouvel actionnaire de poids à ses côtés, elle projette d’ouvrir deux nouvelles crèches en 2015. «On regarde du côté de Genève, Berne et Neuchâtel.» Pendant encore un an, Barbara Lax bénéficie de l’accompagnement de Genilem, un incubateur de start-up en Suisse romande… La jeune pousse est décidément très bien accompagnée!

Sur internet: www.suisse-entrepreneurs.com

Catherine Nivez
Catherine Nivez

JOURNALISTE

Lui écrire

Journaliste en France depuis 1990, d’abord comme reporter et journaliste dans le secteur de la musique, puis dans les nouvelles technologies, internet et l’entrepreneuriat. Après 20 ans en France, elle migre en Suisse et à Genève où elle vit et travaille désormais sur sa nouvelle passion: l’alimentation et la santé.

Elle a fait l’essentiel de son parcours dans l’audiovisuel français (France Inter, France Info, Europe1, ou encore Canal+). Désormais journaliste freelance en Suisse, elle a signé une série d’articles pour le quotidien suisse romand Le Temps et travaille désormais pour Bilan.

Vous pouvez aussi retrouver ses blogs : www.suisse-entrepreneurs.com, galerie de portraits des entrepreneurs qu'elle côtoie en Suisse, et sur LE BONJUS son nouveau blog consacré aux jus et à l’alimentation.

Du même auteur:

Philip Queffelec, l’avion dans le sang
Xavier Casile, le pubard de la Suisse

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."