Bilan

La justice italienne examine les déclarations d'impôts des patrons de Prada

La justice italienne examine les déclarations d'impôts des deux patrons du groupe de luxe italien Prada, la présidente Miuccia Prada et son mari, l'administrateur délégué Patrizio Bertelli.

La procédure fait suite aux "déclarations spontanées" faites par les deux dirigeants de Prada.

Crédits: DR

La justice italienne examine les déclarations d'impôts des deux patrons du groupe de luxe italien Prada, la présidente Miuccia Prada et son mari, l'administrateur délégué Patrizio Bertelli, a annoncé le groupe lundi dans un communiqué.

Les deux dirigeants "ont été informés par les autorités judiciaires italiennes qu'un examen était en cours (...) concernant la précision de certaines de leurs anciennes déclarations d'impôts", selon ce communiqué.

Cette procédure fait suite aux "déclarations spontanées" faites par les deux dirigeants et ayant entraîné en décembre 2013 "un accord avec les autorités fiscales italiennes", poursuit le communiqué, assurant que cet accord "satisfait complètement les exigences des autorités fiscales, comme cela a été déclaré et confirmé par les autorités elles-même".

Même si l'accord satisfaisait le fisc, le parquet de Milan avait ouvert en début d'année une enquête pour soupçons de déclaration de revenus non conformes mais les avocats du groupe estimaient à l'époque que cette procédure représentait un passage obligé et qu'elle serait probablement classée sans suite.

M. Bertelli et Mme Prada s'étaient "auto-dénoncés" l'année dernière au fisc italien, avec lequel ils ont passé un accord pour le remboursement de près de 500 millions d'euros d'arriérés d'impôts.

En transférant ses sièges aux Pays-Bas et au Luxembourg, le groupe avait bénéficié d'une fiscalité plus favorable alors que le coeur de ses activités restait en Italie. A la suite de l'accord, Prada a décidé en janvier de rapatrier ses sièges en Italie.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."